ONCOVIN (vincristine) : rupture de stock jusqu'à mi-juin et mise à disposition d'une spécialité allemande

Par David PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 896 lecteurs


L'antinéoplasique cytotoxique ONCOVIN (vincristine) est en rupture de stock, en raison de tensions touchant le marché des médicaments à base de vincristine. 

Cette situation devrait être brève, la remise à disposition d'ONCOVIN étant annoncée à partir du 15 juin 2017.

Entre temps, le laboratoire importe des unités d'une spécialité identique initialement destinées à l'Allemagne, CELLCRISTIN 1 mg solution injectable.
Ces unités sont mise à disposition depuis le 16 mai auprès des pharmacies hospitalières.
La vincristine est un principe actif isolé en 1965 à partir d\'une fleur, la pervenche de Madagascar, qui contient un grand nombre d\'alcaloïdes (illustration @Pancrat sur Wikimedia).

La vincristine est un principe actif isolé en 1965 à partir d\'une fleur, la pervenche de Madagascar, qui contient un grand nombre d\'alcaloïdes (illustration @Pancrat sur Wikimedia).


Tensions sur le marché de la vincristine
Le laboratoire EG Labo est confronté à une rupture de stock de leur spécialité antinéoplasique cytotoxique ONCOVIN 1 mg solution injectable (vincristine). 

Dans un courrier adressé aux professionnels de santé, le laboratoire indique que cette situation est consécutive à la rupture d'autres spécialités à base de vincristine sur le marché.
En effet, la spécialité VINCRISTINE HOSPIRA est également en rupture d'approvisionnement, jusqu'au 7 juillet selon le laboratoire Pfizer que nous avons contacté.

Une 
remise à disposition d'ONCOVIN est annoncée à partir du 15 juin 2017

Recours provisoire à une spécialité du marché allemand
En attendant le retour à un approvisionnement normal, le laboratoire EG Labo distribue depuis le 16 mai 2017 des unités d'une spécialité initialement destinée au marché allemand : CELLCRISTIN 1 mg/mL, Injektionslösung (solution injectable).

Cette spécialité est identique à la spécialité française (AMM commune : cf. Encadré 1), à l'exception des éléments de conditionnement qui sont rédigés en allemand. Une contre-étiquette en langue française est apposée sur chaque étui et chaque livraison sera accompagnée de la lettre d'information du laboratoire et d'un exemplaire du résumé des caractéristiques du produit (RCP) d'ONCOVIN 1 mg solution injectable (Cf. Monographie VIDAL).

Bien qu'ONCOVIN soit un médicament habituellement 
distribué à l'hôpital et en ville, la mise à disposition des unités importées est réservée aux pharmacies à usage interne

Encadré 1 - Les indications d'ONCOVIN
  • En monochimiothérapie :
    • Leucémies aiguës lymphoblastiques (en association avec des corticoïdes).
    • Purpura thrombopénique idiopathique résistant aux traitements usuels.
    • La vincristine ne doit jamais être utilisée comme traitement de première intention et, en l'absence de réponse après 3 à 6 semaines, il est inutile de poursuivre le traitement.
  • En polychimiothérapie :
    • Leucémies aiguës lymphoblastiques.
    • Maladie de Hodgkin.
    • Lymphomes non hodgkiniens.
    • Cancer du poumon.
    • Cancer du sein.
    • Cancer du col utérin.
    • Myélome.
    • Rhabdomyosarcomes.
    • Neuroblastomes.
    • Néphroblastomes.
    • Tumeurs embryonnaires de l'enfant.
    • Sarcomes d'Ewing.
    • Ostéosarcomes.

Pour aller plus loin
ONCOVIN 1 mg, solution injectable - Rupture de stock (ANSM, 16 mai 2017)

Lettre du laboratoire aux professionnels de santé (sur le site de l'ANSM, 16 mai 2017)

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-05-18