DEPOCYTE (cytarabine) : approvisionnement restreint jusqu'en avril 2017

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 838 lecteurs


Le seul fabricant de l'antinéoplasique DEPOCYTE 50 mg suspension injectable (cytarabine) rencontre des problèmes de fabrication à l'origine d'une interruption temporaire de la production de ce médicament sur l'ensemble des marchés européens et d'un approvisionnement fortement perturbé dans les hôpitaux.

Afin de prévenir une indisponibilité totale de cet antimétabolite indiqué dans traitement intrathécal de la méningite lymphomateuse, le plus souvent dans le cadre de soins palliatifs, le laboratoire Mundipharma a émis auprès des établissements de santé les recommandations suivantes :
  • commander DEPOCYTE au cas par cas
  • commander au maximum 2 flacons par patient et par commande,
  • avoir recours dès que possible aux alternatives thérapeutiques.

La reprise de la production normale est annoncée pour avril 2017.
DEPOCYTE est indiqué dans traitement intrathécal de la méningite lymphomateuse, le plus souvent dans le cadre de soins palliatifs (illustration).

DEPOCYTE est indiqué dans traitement intrathécal de la méningite lymphomateuse, le plus souvent dans le cadre de soins palliatifs (illustration).


Un "problème" de fabrication à l'origine de tensions d'approvisionnement
L'antinéoplasique DEPOCYTE 50 mg suspension injectable (cytarabine), indiqué dans le 
traitement intrathécal de la méningite lymphomateuse, le plus souvent dans le cadre de soins palliatifs (CfVIDAL Reco "Lymphome non hodgkinien ganglionnaire de l'adulte"), rencontre actuellement un "problème" de fabrication

Sans détailler la nature du problème, le laboratoire Mundipharma précise, dans une 
lettre aux professionnels de santé en date du 24 janvier 2017, que seuls sont concernés les lots en cours de fabrication, donc pas encore mis sur le marché.

Les lots actuellement en cours de distribution sont conformes en termes de qualité, et ne présentent pas de risque relatif à la sécurité du patient. Ils peuvent continuer à être utilisés.

Préserver le stock disponible pour assurer la continuité des soins
Cette situation devrait conduire à une "incapacité à fournir DEPOCYTE dans les prochains mois", indique le laboratoire Mundipharma et nécessite la mise en place d'une 
restriction de la distribution de DEPOCYTE afin de préserver le stock encore disponible et assurer la continuité des traitements dans l'ensemble des pays européens.

Dans ce contexte, il est demandé aux établissements de santé leur "collaboration pour gérer cette situation temporaire" en commandant DEPOCYTE :
  • au cas par cas
  • et au maximum 2 flacons par patient et par commande.

En cas de commande passée pour un nouveau patient, le laboratoire invite les établissements de santé à vérifier qu'il y aura suffisamment de produit pour assurer l'intégralité de leur traitement.

Dès que la situation clinique du patient le permet, le recours à une alternative thérapeutique doit être envisagé (Cf. Monographies des médicaments à base de cytarabine injectable).


Une reprise normale de la distribution est annoncée pour avril 2017.

Pour aller plus loin
DEPOCYTE 50 mg suspension injectable - Risque de rupture de stock (ANSM, 2 février 2017)

Lettre du laboratoire aux professionnels de santé (sur le site de l'ANSM, 24 janvier 2017)

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News