ENANTONE LP (leuproréline) : extension de prise en charge dans le cancer de la prostate localement avancé

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1727 lecteurs


L'analogue de la LH-RH ENANTONE LP (leuproréline) bénéficie d'une extension de prise en charge dans le traitement concomitant et adjuvant à la radiothérapie externe dans le cancer de la prostate localement avancé (stade T3-T4 de la classification TNM ou stade C de la classification AUA).

Les 3 dosages d'ENANTONE LP (3,75 mg, 11,25 mg et 30 mg) sont concernés
Le taux de prise en charge des dosages à 3,75 mg et à 11,25 mg est de 65 %, celui du dosage à 30 mg, de 100 %.
Leur prix de vente (hors honoraires de dispensation) s'élève respectivement à 113,79 €, 330,36 € et 652,57 €.
Dans le cancer de la prostate localement avancé, ENANTONE est désormais pris en charge dans le traitement concomitant et adjuvant à la radiothérapie externe (illustration).

Dans le cancer de la prostate localement avancé, ENANTONE est désormais pris en charge dans le traitement concomitant et adjuvant à la radiothérapie externe (illustration).


Extension de prise en charge dans le cancer de la prostate
L'analogue de la LH-RH, ENANTONE LP (acétate de leuproréline) est désormais remboursable lorsqu'il est utilisé dans le traitement concomitant et adjuvant à la radiothérapie externe dans le cancer de la prostate localement avancé (stade T3-T4 de la classification TNM ou stade C de la classification AUA) (
Cf. VIDAL Reco "Cancer de la prostate").

Cette extension de prise en charge s'applique aux 3 dosages d'ENANTONE LP : 
Mise en cohérence des conditions de prise en charge et du libellé des indications pour le cancer de la prostate
Jusqu'à présent, la prise en charge d'ENANTONE dans le cancer de la prostate était limitée
  • au traitement du cancer de la prostate localement avancé ou métastatique, pour ENANTONE LP 3,75 mg et 11,25 mg ;
  • au traitement du cancer de la prostate localement avancé et avancé requérant une suppression androgénique, en relais d'une autre formulation à libération prolongée de l'agoniste de la GnRH, pour ENANTONE LP 30 mg.

Conformément aux recommandations nationales (HAS/INCa Guide ALD n° 30 : Cancer de la prostate - Janvier 2012, CCAFU Prog Urol. 2010) et internationales (NCCN 2010, ESMO 2013), le périmètre d'utilisation d'ENANTONE avait été élargi en 2011, comme pour les autres analogues de la GnRH, au traitement concomitant et adjuvant à la radiothérapie externe dans le cancer de la prostate localement avancé (stade T3-T4 de la classification TNM ou stade C de la classification AUA).

ENANTONE LP et la radiothérapie
Les 3 dosages d'ENANTONE peuvent être utilisés dans cette indication où il est recommandé de poursuivre le traitement pendant 3 ans :
  • ENANTONE LP 3,75 mg : 1 injection SC (sous-cutanée) à renouveler toutes les 4 semaines ;
  • ENANTONE LP 11,25 mg : 1 injection SC ou IM (intramusculaire) à renouveler tous les 3 mois ;
  • ENANTONE LP 30 mg : 1 injection SC à renouveler tous les 6 mois (26 semaines).

Au cours du traitement par ENANTONE, la testostéronémie doit être vérifiée périodiquement (au moins tous les 6 mois pour ENANTONE LP 30 mg), sa valeur ne devant pas dépasser 1 ng/ml.

Des taux de prise en charge différents selon les dosages
ENANTONE LP 3,75 mg et 11,25 mg sont remboursables à 65 %.
ENANTONE LP 30 mg est remboursable à 100 %
Leur prix de vente (hors honoraires de dispensation) s'élève respectivement à 113,79 €, 330,36 € et 652,57 €.


Pour aller plus loin
Arrêté du 24 janvier 2017 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux (Journal officiel du 27 janvier 2017 - texte 42)
Arrêté du 24 janvier 2017 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics (Journal officiel du 27 janvier 2017 - texte 43)
Avis de la Commission de la Transparence (HAS, 22 juillet 2015)
Guide ALD n° 30 : Cancer de la prostate.
HAS/INCA, Janvier 2012
Salomon L, Azria D, Bastide C, et al. Oncology Committee of the French Association of Urology (CCAFU). [Recommendations Onco-Urology 2010: Prostate cancer]. Prog Urol.2010;20:217-51
Horwich A, Parker C, de Reijke T, Kataja V. ESMO Guidelines Working Group. Prostate cancer: ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment and follow-up. Ann Oncol. 2013;24:106-14
Guidelines for Prostate Cancer. National Comprehensive Cancer NetworkNCCN, V1.2010

Sources : J.O. (Journal Officiel), HAS (Haute Autorité de Santé)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-09-14

Archives des Vidal News