eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

IBUPRADOLL : nouvelle gamme conseil à base d'ibuprofène

- Date de publication : 28 Octobre 2016
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1 lecteur
IBUPRADOLL est une nouvelle gamme de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) à base d'ibuprofène.
Elle comporte 4 références :
  • IBUPRADOLL 200 mg en comprimé pelliculé ou en capsule molle,
  • et IBUPRADOLL 400 mg en comprimé pelliculé ou en capsule molle.

IBUPRADOLL est indiqué chez l'adulte et l'enfant dans le traitement de courte durée de la fièvre et/ou des douleurs telles que : maux de tête, états grippaux, douleurs dentaires, courbatures, règles douloureuses.
En pédiatrie, l'utilisation des différents dosages et galéniques (comprimé/capsule molle) dépend de l'âge et du poids des enfants. 

Le dosage à 400 mg est également indiqué dans le traitement de la crise de migraine légère à modérée avec ou sans aura après au moins un avis médical.

Les mises en garde et précautions d'emploi propres à l'ibuprofène s'appliquent à l'IBUPRADOLL.

IBUPRADOLL est un médicament conseil, de prescription médicale facultative

EDIT du 3 novembre 2016 : Par décision de l'Agence du médicament du 31 octobre 2016, les comprimés pelliculés d'IBUPRADOLL sont inscrits sur la liste des médicaments de médication officinale, autorisant leur présentation en accès libre dans les pharmacies. /Fin Edit

IBUPRADOLL n'est pas remboursable, son prix de vente est libre.
IBUPRADOL est médicament conseil qui peut être acheté sans ordonnance en officine mais sur les conseils du pharmacien (illustration).

IBUPRADOL est médicament conseil qui peut être acheté sans ordonnance en officine mais sur les conseils du pharmacien (illustration).


Nouvelle gamme d'AINS à base d'ibuprofène
IBUPRADOLL est une nouvelle gamme d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) à base d'ibuprofène, regroupant 4 médicaments conseils, de prescription médicale facultative et non remboursables (prix libre) :
EDIT du 3 novembre 2016 :  Par décision de l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) du 31 octobre 2016, IBUPRADOLL 200 mg et 400 mg en comprimé pelliculé sont inscrits sur la liste des médicaments de médication officinale et peuvent être présentés en accès direct (devant le comptoir) dans les officines./Fin Edit

IBUPRADOLL est indiqué chez l'adulte et l'enfant (Cf. Tableau I) dans le traitement de courte durée de la fièvre et/ou des douleurs telles que :
  • maux de tête ;
  • états grippaux ;
  • douleurs dentaires ;
  • courbatures ;
  • règles douloureuses.

Tableau I - Utilisation d'IBUPRADOL selon l'âge et la présentation
  Comprimés pelliculés Capsules molles
200 mg
  • Adulte
  • Enfant > 20 kg (environ 6 ans)
400 mg
  • Adulte
  • Enfant > 30 kg (environ 11-12 ans)
  • Adulte
  • Adolescent > 12 ans (à partir de 40 kg)

Les présentations d'IBUPRADOLL à 400 mg d'ibuprofène sont également indiquées chez l'adulte dans le traitement de la crise de migraine légère à modérée avec ou sans aura après au moins un avis médical (Cf. VIDAL Reco "Migraine").

Comprimé pelliculé et capsule molle : des pharmacocinétiques différentes
La pharmacocinétique d'IBUPRADOLL diffère selon sa présentation en comprimé pelliculé ou en capsule molle.
Une comparaison directe entre ces formes galéniques montre que le pic plasmatique médian est atteint 2 fois plus rapidement avec la capsule molle (32,5 minutes) qu'avec le comprimé (90 minutes).

IBUPRADOLL en pratique 

Il est recommandé de prendre les comprimés pelliculés d'IBUPRADOLL au cours d'un repas.
Pour les capsules molles, la prise peut avoir lieu pendant ou en dehors des repas.

A noter que la prise pendant ou juste après les repas peut retarder le délai d'action. Cependant la prise pendant les repas améliore la tolérance du produit et réduit la probabilité des problèmes gastro-intestinaux.

 
  • Comment minimiser les effets indésirables ?
Il est recommandé d'utiliser IBUPRADOLL à la dose la plus faible efficace pour soulager les symptômes, pendant la durée la plus courte possible.
Cette démarche permet de minimiser les effets indésirables associés à l'ibuprofène.

Un avis médical est recommandé si :

- la douleur persiste plus de 5 jours ou si elle s'aggrave,
- la fièvre persiste plus de 3 jours,
- en cas de survenue d'un nouveau trouble.
 
  • Comment adapter la posologie ?
Chez l'enfant, la dose à administrer doit tenir compte de son poids.
La posologie usuelle est de 20 à 30 mg/kg/jour en 3 prises par jour, sans dépasser 30 mg/kg/jour :
Chez l'enfant de 20 à 29 kg (environ 6 à 11 ans), la dose recommandée est de 200 mg par prise, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 600 mg par jour ;
Chez l'enfant de plus de 30 kg (environ 11-12 ans) et l'adolescent à partir de 40 kg (plus de 12 ans), les doses recommandées diffèrent selon la présentation en capsule et en comprimé (Cf. monographies VIDAL en lien en bas de page).

Chez 
l'adulte, la dose recommandée est de 200 mg à 400 mg par prise jusqu'à 3 fois par jour. Un délai de 6 heures est à respecter entre chaque prise.
Le patient doit être informé de ne pas dépasser 400 mg par prise et 1 200 mg d'ibuprofène par 24 heures.

 
  • IBUPRADOLL dans la migraine 
Seules les présentations à 400 mg disposent d'une indication dans le traitement de la crise de migraine.
La dose recommandée est de 400 mg par prise à prendre le plus tôt possible dès le début de la crise de migraine.

Si le patient n'est pas soulagé après la première dose, une seconde dose ne doit pas être prise au cours de la même crise.
Toutefois la crise peut être traitée avec un autre traitement qui ne soit ni un anti-inflammatoire non stéroïdien, ni de l'aspirine.

Si un patient a été soulagé mais que les symptômes réapparaissent, une deuxième dose peut être prise à condition de respecter impérativement un intervalle d'au moins 8 heures entre les deux prises.
La durée de traitement ne devra pas dépasser 3 jours.

 
  • Quelles précautions d'emploi avec l'ibuprofène ?
L'utilisation de médicaments contenant de l'ibuprofène fait l'objet de précautions d'emploi dont les pateints doivent être informés.

Les sujets âgés sont plus exposés aux risque d'effets indésirables avec les AINS, en particulier des hémorragies et de perforations gastro-intestinales, et pour cela, doivent faire l'objet d'une attention particulière. 

L'utilisation concomitante d'ibuprofène avec d'autres AINS, y compris les inhibiteurs sélectifs de la cyclooxygénase 2, doit être évitée.

L'ibuprofène doit être arrêté dès l'apparition d'un rash cutané, de lésions des muqueuses ou de tout autre signe d'hypersensibilité.

Il est recommandé d'éviter l'utilisation de l'ibuprofène en cas de varicelle.

 
  • Cas particulier de la femme enceinte
L'utilisation de l'ibuprofène est contre-indiquée au cours du dernier trimestre de la grossesse (au-delà de 24 semaines d'aménorrhée soit 5 mois révolus) en raison du  risque de fermeture prématurée du canal artériel avec persistance possible d'hypertension artérielle pulmonaire. 

Une prise par mégarde au-delà de 24 semaines d'aménorrhée (5 mois révolus) justifie une surveillance cardiaque et rénale, fœtale et/ou néonatale selon le terme d'exposition.
La durée de cette surveillance sera adaptée à la demi-vie d'élimination de la molécule.

Identité administrative
  • IBUPRADOLL 200 mg comprimé pelliculé, boîte de 24, CIP 3400930065334
  • IBUPRADOLL 200 mg capsule molle, boîte de 24, CIP 3400928027900
  • IBUPRADOLL 400 mg comprimé pelliculé, boîte de 12, CIP 3400930065365
  • IBUPRADOLL 400 mg capsule molle, boîte de 10, CIP 3400928028150
  • Non remboursable
  • Laboratoire sanofi-aventis France

Pour aller plus loin
EDIT du 3 novembre 2016Décision relative à la liste de médication officinale (ANSM, 31 octobre 2016) /Fin EDIT

Sur VIDAL.fr
Génériques : 3 groupes supplémentaires inscrits au Répertoire (25 octobre 2016)

 

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Mentions légales - Contact webmaster