1
2
3
4
5
4.0
(2 notes)
Médecine des voyages

Médecine des voyages

Date de publication : 23 août 2016

Intoxication à la tetrodotoxine après consommation de poisson-globe à Hong-Kong

A Hong Kong, le Centre pour la protection de la santé du Département de la santé a notifié, le 21 août 2016, un cas suspect d'empoisonnement par consommation de poisson-globe (Lagocephalus lunaris) chez un homme âgé de 67 ans.

Le patient a développé, environ 3 heures après avoir consommé le poisson à son domicile, des étourdissements, des paresthésies autour de la bouche, un engourdissement des doigts, des nausées et des vomissements. Il a été consulté le 20 août.

La consommation de poisson-globe est la principale cause d'intoxication alimentaire par la tétrodotoxine, une neurotoxine hydrosoluble puissante qui peut affecter le système nerveux central. C'est une des toxines les plus violentes des espèces marines.

Les organes tels que le foie, les gonades, et la peau des poissons contiennent des concentrations élevées de tétrodotoxine suffisante pour provoquer une mort violente. La toxine est stable à la chaleur et n'est pas détruite par la cuisson, l'ébullition, le séchage ou la congélation. Il n'y a pas d'antidote ou antitoxine connu.

Le premier symptôme d'intoxication est un engourdissement des lèvres et de la langue, apparaissant entre 20 minutes à 3 heures après avoir mangé le poisson, puis surviennent sensation de brûlure, engourdissements, picotements, et démangeaisons du visage et des extrémités, accompagnés parfois de maux de tête, douleurs épigastriques, nausées, diarrhée, et ou des vomissements. Dans un deuxième temps apparaît une paralysie, une détresse respiratoire croissante, des convulsions, des troubles mentaux, une arythmie cardiaque.

Le poisson-globe est très prisé dans de nombreuses cultures asiatiques et est consommé en toute sécurité dans certains pays (comme au Japon). La consommation est sûre, si le cuisinier a suivi une formation spécialisée pour la préparation.

Les voyageurs doivent éviter d'acheter ou de préparer du poisson-globe ou des poissons inconnus pour leur consommation.

Source : Promed.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Dans la même rubrique
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster