VELPHORO (oxyhydroxyde sucro-ferrique) : nouveau chélateur de phosphate à base de fer dans la néphropathie chronique

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
1.8
(6 notes)
vu par 7926 lecteurs


VELPHORO 500 mg comprimé à croquer est un nouveau chélateur du phosphate non calcique, indiqué dans le contrôle du taux de phosphate sérique chez les patients adultes atteints de néphropathie chronique sous hémodialyse ou sous dialyse péritonéale

VELPHORO se compose d'une 
nouvelle substance active, mélange d'oxyhydroxyde de fer polynucléaire, de saccharose et d'amidon. A ce titre, il se distingue des autres chélateurs de phosphates actuellement disponibles, les chélateurs non calciques (chlorhydrate ou carbonate de sevelamer et carnonate de lanthane) et les chélateurs calciques (acétate ou carbonate de calcium).

Comparé au carbonate de sevelamer (RENVELA) dans une étude de phase III randomisée, en ouvert, multicentrique, VELPHORO a été non inférieur en termes de diminution de la phosphatémie à l'issue de 12 semaines de traitement (critère de jugement principal).
Le nombre de comprimés nécessaires au cours des 6 premiers mois de traitement a par ailleurs été inférieur avec VELPHORO (3,1 versus 8,1 compimés/jour en moyenne).

Mais VELPHORO a globalement été moins bien toléré que le carbonate de sevelamer, avec des effets indésirables plus fréquents (39,6 % versus 19,8 %), en particulier d'ordre gastro-intestinaux, ayant justifié d'avantage d'arrêts prématurés de traitement.

Concernant les risques de surcharge en fer, seule une faible quantité de fer serait libérée par VELPHORO et absorbée par l'organisme. Une surveillance particulière de ce risque, notamment à long terme, est prévue dans le plan de gestion des risques de VELPHORO.


VELPHORO est remboursable à 65 % et agréé aux collectivités. Son prix de vente varie de 55,34 € TTC (flacon de 30 comprimés) à 159,06 € TTC (flacon de 90).
Représentation schématique d'un néphron (illustration).

Représentation schématique d'un néphron (illustration).


Oxyhydroxyde sucro-ferrique : nouveau principe actif chélateur du phosphate
VELPHORO 500 mg comprimé à croquer est un médicament chélateur du phosphate qui se compose d'une nouvelle substance activel'oxyhydroxyde sucro-ferrique.
L'oxyhydroxyde sucro-ferrique est un mélange d'oxyhydroxyde de fer polynucléaire (III), de saccharose et d'amidons. Il agit en se liant aux phosphates alimentaires dans le tractus intestinal où leur absorption est diminuée et leur élimination dans les selles augmentée.


A base de fer, VELPHORO se distinguent des autres chélateurs du phosphate actuellement disponibles :
VELPHORO dans la néphropathie chronique : une approche thérapeutique multiple
VELPHORO est indiqué chez l'adulte dans le contrôle du taux de phosphate sérique chez les patients atteints de néphropathie chronique (NPC) sous hémodialyse (HD) ou sous dialyse péritonéale (DP).

VELPHORO doit être utilisé dans le cadre d'une approche thérapeutique multiple, qui peut inclure un supplément en calcium, de la 1,25-dihydroxy vitamine D3 ou l'un de ses analogues, ou des calcimimétiques pour contrôler le développement de l'ostéodystrophie rénale.

VELPHORO fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté.

Efficacité non inférieure au carbonate de sévélamer mais moindre tolérance
L'efficacité et la sécurité de VELPHORO ont été évaluées au cours d'une étude clinique de phase III randomisée, comparative, en ouvert, multicentrique versus le carbonate de sevelamer (RENVELA, traitement de référence), chez des patients atteints de NPC sous dialyse souffrant d'hyperphosphatémie (Floege J. Kidney Int 2014 ; 86 : 638-47).

La démonstration de non infériorité a été établie en termes de variation de la phosphatémie (critère de jugement principal) à la 12e semaine de traitement.
Les résultats montrent une diminution de la phosphatémie de 0,71 mmol/L dans le groupe VELPHORO versus 0,79 mmol/L. A noter que la posologie initiale de VELPHORO dans cet essai était de 2 comprimés par jour, soit 1 000 mg de fer (contre 3 comprimés recommandés dans le résumé des caractéristiques du produit).

En terme de tolérance, un taux plus important d'effets indésirables a été rapporté dans le groupe VELPHORO (39,6 % versus 19,8 % pour le carbonate de sevelamer), en raison d'une fréquence plus élevée d'effets indésirables gastro-intestinaux (diarrhées et coloration noire des selles).

Concernant les risques de surcharge martiale, seule une faible quantité de fer serait libérée par VELPHORO et absorbée par l'organisme mais les données restent néanmoins limitées, notamment à long terme.
Dans le cadre du plan de gestion des risques de VELPHORO, l'Agence européenne du médicament (EMA) a demandé au laboratoire de réaliser une étude post-AMM afin de surveiller la tolérance à long terme de VELPHORO et notamment du risque d'accumulation du fer dans l'organisme

En pratique, les paramètres martiaux des patients dialysés  sont surveillés en routine et VELPHORO est contre-indiqué en cas de troubles d'accumulation du fer, notamment en cas d'hémochromatose.

SMR important mais pas d'ASMR pour VELPHORO
Dans son avis du 4 février 2015, la Commission de la transparence considère que VELPHORO représente une nouvelle alternative aux autres chélateurs du phosphate dans le traitement de l'hyperphosphatémie associée à l'insuffisance rénale chronique traitée par hémodialyse ou dialyse péritonéale.

Avec un rapport efficacité/effets indésirables important, la Commission juge que le service médical rendu (SMR) par VELPHORO est important dans son indication d'AMM mais qu'il n'améliore pas le SMR (ASMR V) par rapport aux autres chélateurs du phosphate dans le contrôle du taux de phosphate sérique.


VELPHORO : en pratique
Il est recommandé d'initier le traitement par VELPHORO avec une dose de départ de 1 500 mg de fer par jour (3 comprimés) à répartir sur les repas de la journée.
Les comprimés doivent être croqués, et pris au cours des repas.
Conjointement à ce traitement, les patients doivent respecter le régime faible en phosphate qui leur est prescrit.
 
  • Ajustement de la posologie
La dose doit ensuite être ajustée (diminution ou augmentation) en fonction du taux de phosphate sérique, jusqu'à obtenir un taux acceptable
L'ajustement doit être réalisé par pallier de 500 mg par jour, toutes les 2 à 4 semaines. 

Les patients qui répondent au traitement par VELPHORO atteignent généralement un taux optimal de phosphate sérique à des doses de 1 500 mg à 2 000 mg de fer par jour (3 à 4 comprimés).
La dose maximale de 3 000 mg par jour (6 comprimés) ne doit pas être dépassée.

Le taux de phosphate sérique est régulièrement surveillé. 
 
  • Conseils aux patients
VELPHORO contient du fer.
Les médicaments présentant un risque d'interaction avec le fer, comme l'alendronate et la doxycycline par exemple, ou avec VELPHORO, comme la lévothyroxine par exemple, ne doivent pas être administrés de façon concomitante, mais au moins 1 heure avant ou 2 heures après VELPHORO.

VELPHORO se présente en flacon. Après la première ouverture, le flacon ne doit pas être conservé plus de 45 jours.

Identité administrative
  • Liste I
  • Boîte de 30, CIP 3400928022646, prix public TTC = 55,34 euros
  • Boîte de 90, CIP 3400928022707, prix public TTC = 159,06 euros
  • Remboursable à 65 % (Journal officiel du 13 mai 2016, texte 8)
  • Agrément aux collectivités (Journal officiel du 13 mai 2016, texte 9)
  • Laboratoire CSP

Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la Transparence (HAS, 4 février 2015)
Résumé EPAR à l'intention du public (EMA, mise à jour du 26 octobre 2015)
Reco VIDAL Insuffisance rénale chronique


L'étude pivot
Floege J, Covic AC, Ketteler et Al. A phase III study of the efficacy and safety of a novel iron-based phosphate binder in dialysis patients. Kidney Int 2014 ; 86 : 638-47

Sources : J.O. (Journal Officiel), EMA (European Medicines Agency), HAS (Haute Autorité de Santé)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-09-12

Archives des Vidal News