Nicorandil : attention aux aphtes et aux plaies !

- Date de publication : 25 mars 2012
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 31 lecteurs

Mise en garde contre les effets indésirables d'Ikorel et Adancor.

angor

angor

Le nicorandil agit en dilatant les artères coronaires ce qui se traduit par une meilleure oxygénation du cœur. Il est utilisé pour prévenir les crises d’angine de poitrine (angor). En France, cette substance entre dans la composition des médicaments Ikorel et Adancor, et de leurs génériques.

De nouvelles données concernant les effets indésirables du nicorandil ont été récemment publiées et communiquées par l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). Celles-ci concernent le risque d’ulcération (lésion de la peau ou des muqueuses) observé chez certains patients recevant ce traitement.

Cet effet indésirable était déjà connu (lésions de type aphte dans la bouche, lésions anales) mais les dernières observations montrent que ces lésions peuvent également apparaître au niveau de la langue, du pharynx, de l’intestin, de l’appareil génital (vulve ou pénis) ou de la peau.

Cet effet indésirable peut survenir après plusieurs mois, voire plusieurs années de traitement contre l'angine de poitrine, en particulier lorsque les doses de nicorandil sont supérieures à 20 mg par jour. L’évolution de ces lésions peut être grave et des complications de type abcès ou perforations peuvent apparaître. Seul l’arrêt définitif du traitement permet la cicatrisation des lésions.

Pour l’Afssaps, il est essentiel que les patients sous nicorandil soient informés de ce risque d’effets indésirables. En cas de lésions dans la bouche, sur la peau ou sur d’autres parties du corps, les patients concernés doivent consulter leur médecin ou s’en référer à leur pharmacien.

 

Source : Nicorandil et ulcérations graves. Afssaps, 20 mars 2012.

Sources : EurekaSanté Ancien

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster