Bronchiolite du nourrisson : la kiné respiratoire en question

- Date de publication : 22 mars 2012
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 13 lecteurs

La kinésithérapie respiratoire ne semble pas efficace contre la bronchiolite du nourrisson.

bébé bronchiolite

bébé bronchiolite

La bronchiolite du nourrisson est une maladie respiratoire d’origine virale, principalement causée par le virus respiratoire syncitial. Cette maladie très contagieuse touche chaque hiver près de 30 % des nourrissons. Elle se traduit par un rhume et une toux pouvant évoluer vers une gêne respiratoire et des difficultés à s’alimenter. Le traitement de la bronchiolite repose sur le lavage du nez avec du sérum physiologique, voire un apport d’oxygène si nécessaire. La kinésithérapie respiratoire est souvent prescrite pour aider l’enfant à expulser les sécrétions bronchiques par la bouche, bien que la preuve de son efficacité ait été peu évaluée.

Des pédiatres suisses ont réalisé une étude sur 99 enfants de moins de un an (environ quatre mois en moyenne) admis à l’hôpital pour une bronchiolite. L’objectif était de comparer l’évolution de la maladie en fonction du traitement appliqué. Tous les bébés participants bénéficiaient d’un traitement symptomatique (lavage du nez, oxygénation si nécessaire). Pour cinquante d’entre eux, cette prise en charge était associée à de la kinésithérapie respiratoire.

Les résultats obtenus dans chaque groupe sont comparables. Avec ou sans kinésithérapie respiratoire, le délai pour obtenir une amélioration de l’état de santé de l’enfant (amélioration de la respiration, du sommeil et de l’alimentation) semble identique. Pour les auteurs, le traitement par kinésithérapie respiratoire n’est donc pas justifié chez un nourrisson hospitalisé pour bronchiolite.

 

Source : Rochat I et al : Chest physiotherapy using passive expiratory techniques does not reduce bronchiolitis severity : a randomized controlled trial. European Journal of Pediatrics, 2012.

Sources : EurekaSanté Ancien

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster