Crampes nocturnes : attention à la quinine !

Par David Paitraud - Date de publication : 22 janvier 2012
1
2
3
4
5
5.0
(1 note)
vu par 12327 lecteurs

L’utilisation de la quinine comme décontracturant est désormais limitée.

crampe

crampe

La crampe est une contraction musculaire douloureuse qui survient généralement après un effort physique. Chez certaines personnes, des crampes du mollet peuvent apparaître pendant la nuit. Le traitement de ces crampes repose sur la prescription d’un décontracturant musculaire tel que la quinine (substance extraite de l’écorce de quinquina) à faible dose. En France, quatre médicaments à base de quinine sont indiqués dans le traitement d’appoint des crampes musculaires (Hexaquine comprimé et suppositoire, Okimus et Quinine Vitamine C Grand).

La survenue d’effets indésirables graves (réactions allergiques, troubles visuels et auditifs, troubles sanguins) a conduit l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) à restreindre l’utilisation de ces médicaments. Désormais, les décontracturants à base de quinine sont réservés au traitement des crampes nocturnes de l’adulte, après échec des mesures préventives non médicamenteuses (hydratation, échauffement musculaire). Le traitement doit être arrêté s’il n’est pas efficace au bout de quatre semaines.

En cas de réactions allergiques (troubles de la coagulation sanguine, toxicité sur le foie, choc allergique), les patients doivent interrompre immédiatement et définitivement le traitement par quinine et doivent également ne plus consommer de boissons contenant cette substance (« tonics » et « bitters »).

 

Source : Communiqué : Quinine indiquée dans le traitement des crampes idiopathiques : restriction de l’indication et mise à jour des données de sécurité des spécialités concernées. Afssaps, 16 janvier 2012.

Sources : EurekaSanté Ancien

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster