#Médicaments

La nitrofurantoïne sous haute surveillance

En traitement prolongé, cet antibiotique contre les infections urinaires peut être dangereux pour le foie et les poumons.

1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
Publicité
nitrofurantoïne

nitrofurantoïne

La nitrofurantoïne est un antibiotique urinaire utilisé en cas de cystite chez la femme. Cette substance est également prescrite chez les enfants de plus de six ans en prévention des cystites récidivantes et des infections urinaires pouvant évoluer vers une infection rénale (pyélonéphrite). En France, la nitrofurantoïne entre dans la composition de trois médicaments disponibles uniquement sur ordonnance : Furadantine, Furadoïne et Microdoïne.

Des effets indésirables du foie et des poumons ont été observés chez des patients recevant de la nitrofurantoïne de façon prolongée. Ces risques sont connus depuis 2006 mais de récents cas graves ont conduit l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) à adopter de nouvelles mesures d’utilisation et de prescription pour cette substance.

Les médecins ne doivent plus prescrire de traitement préventif à base de nitrofurantoïne chez de nouveaux patients. Les patients déjà en cours de traitement peuvent le poursuivre mais doivent désormais subir un bilan du foie tous les trois mois pendant le traitement. Si des symptômes apparaissent (fièvre, difficultés respiratoires, par exemple), ils doivent absolument consulter leur médecin.

Une réévaluation de l'ensemble des médicaments contenant de la nitrofurantoïne est en cours dont les conclusions pourraient modifier leurs conditions de prescription et d’utilisation. Dossier à suivre…

 

Source : Nitrofurantoïne et risque de survenue d’effets indésirables hépatiques et pulmonaires lors de traitements prolongés. Afssaps, 11 mars 2011.

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster