Polyarthrite rhumatoïde : le tabac directement mis en cause.

Par DAVID PAITRAUD - Date de publication : 12 janvier 2011
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 791 lecteurs

La cigarette augmente le risque et la sévérité de la polyarthrite rhumatoïde.

tabac polyathrite

tabac polyathrite

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie articulaire inflammatoire et auto-immune (les défenses immunitaires de l’organisme réagissent contre l’organisme lui-même). Elle provoque une destruction progressive du cartilage et de l’os. Si les causes de la polyarthrite rhumatoïde ne sont pas connues, plusieurs facteurs semblent cependant impliqués dans son développement, en particulier le terrain génétique et le tabagisme.

Des scientifiques suédois ont cherché à évaluer le lien entre polyarthrite rhumatoïde et tabac. L’étude, réalisée entre 1996 et 2003, a porté sur 1.204 sujets atteints de polyarthrite et sur 870 sujets sains. Sur l'ensemble de ces patients, une prise de sang a permis de rechercher les gènes associés à un risque plus élevé de polyarthrite rhumatoïde. De plus, les auteurs ont recherché, chez les participants atteints de polyarthrite rhumatoïde, la présence d’anticorps particuliers indiquant une forme sévère de la maladie.

Selon les résultats de cette étude, les fumeurs ayant consommé plus de vingt cigarettes par jour pendant plus de vingt ans auraient 2,5 fois plus de risque d’avoir une forme sévère de polyarthrite rhumatoïde. Ce risque diminue chez les personnes ayant arrêté de fumer, mais, chez les gros fumeurs, le risque restait plus élevé même après une vingtaine d'années sans tabac.

Sur la base des résultats, les auteurs ont calculé que le tabagisme pourrait être directement responsable de 35 % des cas de polyarthrite rhumatoïde sévère et de 20 % des cas de polyarthrite en général. Chez les personnes présentant un terrain génétique favorable à la polyarthrite, le tabac pourrait être responsable de 50 % des cas de polyarthrite rhumatoïde.

Les auteurs de cette étude vont même jusqu'à conseiller aux personnes qui ont des antécédents familiaux de polyarthrite rhumatoïde de s'abstenir de fumer. Néanmoins, d'autres études sont nécessaires pour évaluer si l'arrêt du tabac peut être considéré comme un élément de prévention dans cette population génétiquement à risque.

 

Source : Källberg H et al : Smoking is a major preventable risk factor for rheumatoid arthritis : estimations of risks after various exposures to cigarette smoke. Ann Rheum Dis, 2010.

Sources : EurekaSanté Ancien

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster