Les enfants asthmatiques vous remercient...

- Date de publication : 28 septembre 2010
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 13 lecteurs

L’interdiction de fumer dans les lieux publics aurait des effets positifs sur l’asthme des enfants.

médicament contre l'asthme

médicament contre l'asthme

En France, l’asthme touche entre 6 et 9 % des enfants en école primaire, 15 % des adolescents de 13 à 14 ans, et 5 % des adultes. Cette maladie inflammatoire se manifeste par des crises d'essoufflement, une toux, une respiration sifflante et, parfois, une gêne respiratoire permanente. La fumée de cigarette est l'un des facteurs déclenchants de crise le plus souvent cités.

Une équipe écossaise a souhaité connaître l’impact des mesures d’interdiction de fumer dans les lieux publics (bars, restaurants, etc.) sur l’asthme des enfants. Pour cela, ils ont étudié la fréquence des hospitalisations pour asthme des enfants de moins de 15 ans en Écosse entre janvier 2000 et octobre 2009 (l’interdiction de fumer dans les lieux publics y est intervenue en mars 2006).

Selon les auteurs, il y aurait moins d’hospitalisations d’enfants pour asthme depuis la mise en place des mesures interdisant de fumer dans les lieux publics, qu’il s’agisse d’enfants d’âge scolaire ou préscolaire. Cependant, les mesures d’interdiction peuvent-elles à elles seules expliquer ces résultats positifs, sachant que les enfants ne constituent pas le gros de la population fréquentant les bars ou les restaurants ?

La diminution des hospitalisations d’enfants pour asthme pourrait également être attribuée à une réduction du tabagisme à domicile. Si c'est le cas, les mesures d’interdiction ont peut-être permis une prise de conscience des parents fumeurs sur les méfaits de la fumée de cigarette sur les bronches de leurs enfants. Qu'en est-il en France, où l'interdiction de fumer dans les lieux publics date de 2007 ? Une étude sur le sujet serait intéressante...

 

Source : Mackay D et al.: Smoke-free legislation and hospitalizations for childhood asthma. New England Journal of Medicine, 2010.

Sources : EurekaSanté Ancien

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster