Travailler plus pour souffrir plus.

- Date de publication : 29 juillet 2010
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 15 lecteurs

Faire des heures supplémentaires tous les jours semble augmenter le risque de maladie du cœur.

heures supp infarctus

heures supp infarctus

Par le passé, plusieurs études ont suggéré que la pratique régulière des heures supplémentaires pourrait augmenter le risque d’hypertension artérielle, de troubles du sommeil et de dépression. Une récente étude anglaise a exploré l'effet des heures supplémentaires sur le risque de maladie du cœur et de ses vaisseaux sanguins.

Cette étude a porté sur 6.014 fonctionnaires anglais (4.262 hommes et 1.752 femmes) âgés de 39 à 61 ans et qui n'avaient jamais souffert de problème cardiovasculaire auparavant. Le suivi a duré 11 ans en moyenne, durant lequel les chercheurs ont mesuré la survenue d'angine de poitrine (angor) ou d'infarctus du myocarde (« crise cardiaque »).

À la fin de l'étude, 369 cas de ce type avaient été identifiés. L'analyse statistique des résultats a montré que trois à quatre heures de travail supplémentaires par jour multiplient par 1,6 le risque de survenue d’une maladie des vaisseaux du cœur. Une analyse plus poussée, prenant en compte vingt-et-un autres facteurs de risque cardiovasculaire, n’a pas modifié ce résultat.

Les auteurs de l'étude concluent que la pratique régulière d'heures supplémentaires augmente significativement le risque de maladie cardiaque, même chez les personnes ne présentant aucun autre facteur de risque.


Source : Virtanen M et al : Overtime work and incident coronary heart disease: the Whitehall II prospective cohort study. Eur Heart J 2010.

Sources : EurekaSanté Ancien

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster