Coupe du Monde : des supporters en bonne santé !

- Date de publication : 03 juin 2010
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 12 lecteurs

Comment ne pas tomber malade si vous vous rendez en Afrique du Sud pour assister à la Coupe du monde de la FIFA ?

ballon de foot

ballon de foot

Qui l'ignore encore ? La Coupe du monde de football aura lieu en Afrique du Sud, du 11 juin au 11 juillet prochain. Environ 350.000 visiteurs et participants sont attendus pour l’événement. Comme lors de toute manifestation de grande ampleur rassemblant un public venu des quatre coins du monde, les risques de transmission de maladies augmentent fortement.

C’est pourquoi l’InVS (Institut de veille sanitaire) publie un point sur les risques pour la santé des voyageurs qui se rendent en Afrique du Sud pour assister à la Coupe du monde de football. À ce jour, la FIFA aurait vendu près de 4.300 billets à des ressortissants français.

Concernant la sécurité alimentaire, l’InVS recommande d’être prudent lors de la consommation d’aliments vendus par des marchands ambulants ou d’autres points de vente informels. En revanche, les aliments vendus dans les supermarchés et les restaurants sont considérés comme sûrs. L’eau du robinet ne présente pas de risques dans les grandes villes, mais elle est de qualité variable dans les petites villes.

L’InVS expose également ses recommandations concernant les principales maladies observées en Afrique du Sud, dont la fièvre de la vallée du Rift et autres fièvres hémorragiques (dont la fièvre jaune), les maladies transmises par des insectes (paludisme, dengue, chikungunya, fièvre boutonneuse), les infections sexuellement transmissibles (VIH, hépatite B, syphilis et autres infections génitales), les maladies à prévention vaccinale (méningite, poliomyélite, rougeole et rubéole, diphtérie), ainsi que les maladies respiratoires (grippe, tuberculose).

On peut noter par exemple que les autorités sanitaires sud-africaines ont recommandé que tous les voyageurs soient vaccinés contre la rougeole avant de partir en Afrique du Sud. Des recommandations portent également sur des maladies comme le choléra, la rage ou la schistosomose. Enfin, l’InVS souligne le risque élevé d’accidents de la route et de criminalité, notamment en zones rurales ou dans les zones non touristiques.

Pour différentes raisons et notamment parce que l'Afrique du Sud est en hiver et que les différents matchs de la coupe du monde auront lieu en zone urbaine, l’InVS se veut rassurant et conclut que les risques sanitaires en Afrique du Sud ne diffèrent pas de ceux observés lors de rassemblements similaires en hiver en Europe. La mise à jour des vaccinations avant le départ, le respect des règles d’hygiène et l’utilisation des méthodes de prévention (préservatifs) constituent les principales recommandations.

 

Source : Coupe du monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 – Risques sanitaires associés. InVS, mai 2010.

Sources : EurekaSanté Ancien

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster