Pas de miel pour Petit Ours !

- Date de publication : 31 mai 2010
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 21 lecteurs

Le miel est déconseillé chez les nourrissons de moins d’un an en raison du risque de botulisme infantile.

du miel

du miel

Le botulisme infantile est une maladie provoquée une substance, la toxine botulique, sécrétée par les spores d’une bactérie, Clostridium botulinum. Cette maladie se traduit par de la constipation et par une faiblesse musculaire qui se traduit par une difficulté à téter, une perte de la capacité à maintenir la tête droite et une absence d’expression du visage. Dans les cas les plus graves, le nourrisson doit être hospitalisé et placé sous assistance respiratoire. Bien soignée, la maladie disparaît sans séquelles.

Le miel est un aliment susceptible de contenir des spores de Clostridium botulinum. La consommation de miel est donc un facteur de risque chez le nourrisson. En effet, le développement incomplet de la flore intestinale du nourrisson ne permet pas de le protéger contre les spores de Clostridium (comme c'est le cas chez les adultes).

Depuis 2004, les autorités sanitaires françaises observent une augmentation du nombre de cas de botulisme infantile. L’Afssa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) rappelle donc qu’il est déconseillé de donner du miel, quelle que soit son origine, aux enfants de moins d’un an.

 

Source : Actualité de l’Afssa, 14 mai 2010.

Sources : EurekaSanté Ancien

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster