Décès liés à la grippe A(H1N1): la faute aux pneumocoques.

Par Stéphane KORSIA-MEFFRE - Date de publication : 30 Novembre 2009
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 196 lecteurs

Une étude américaine semble indiquer qu'environ un tiers des décès liés à la grippe A(H1N1) sont dus à une pneumonie bactérienne par des pneumocoques.

pneumogrippe

pneumogrippe

La pandémie grippale A(H1N1) semble à l'origine d'une augmentation des cas de pneumonie due à des pneumocoques chez des patients adultes. De plus, ces cas sont rapportés chez des personnes plus jeunes que celles habituellement touchées (moins de 50 ans, alors que ce type de pneumonie touche surtout les plus de 60 ans). Les médecins soupçonnent ces infections respiratoires d'être liées à la présence simultanée de virus A(H1N1). De plus, sur un échantillon de 75 personnes décédées de la grippe A(H1N1), une pneumonie bactérienne a été retrouvée dans un tiers des cas.

En France, dès le mois de juillet, les autorités sanitaires avaient rappelé l’importance de la vaccination contre les pneumocoques chez les personnes à risque de complication respiratoire en période de pandémie grippale. Cette vaccination concerne les mêmes populations que celles pour lesquelles la vaccination contre la grippe A(H1N1) est recommandée. Les deux vaccinations peuvent être réalisées au cours de la même consultation.


source : JIM, 26/11/2009

Sources : EurekaSanté Ancien

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster