Solvant GBL : premier décès en France

- Date de publication : 29 Octobre 2009
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 248 lecteurs

Le solvant GBL, utilisé comme drogue récréative, a fait son premier mort en France.

GBL

GBL

Le solvant GBL (gamma-butyrolactone), liquide huileux inodore et incolore, est un produit largement utilisé dans diverses industries. Récemment, il a fait son apparition comme drogue récréative dans les milieux festifs. En effet, une fois ingéré, le GBL se transforme en GHB (gamma-hydroxybutyrate), la "drogue du violeur", une substance qui provoque euphorie, ivresse et désinhibition. Un surdosage en GBL comme en GHB conduit au coma, à des troubles de la respiration et, éventuellement, au décès.

Le premier décès dû au GBL a été observé en France début octobre. Depuis le début de l'année, une dizaine d'adolescents ont été hospitalisés après la prise de GBL, conduisant l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) à publier une mise en garde à ce sujet.

Le GBL est trop largement utilisé dans le monde industriel pour être interdit ou inscrit sur la liste des produits stupéfiants. L'Afssaps met en garde contre l'administration de GBL à l'insu d'une personne (dans une boisson) et recommande la plus grande prudence aux personnes qui fréquentent les lieux festifs.


source : Mise en garde de l'Afssaps, 24/09/2009

Sources : EurekaSanté Ancien

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster