Le 1er Prix VIDAL Hôpital attribué au programme MEDISIS d’accompagnement thérapeutique des seniors

Par Jean-philippe RIVIERE -
1
2
3
4
5
3.5
(2 notes)
vu par 4328 lecteurs


La transition thérapeutique ville-hôpital est aujourd’hui semée d’embûches, en particulier pour les patients plus âgés, qui se voient souvent prescrire de nouveaux soins, modifier leur traitement de fond sans forcément comprendre ces changements, doivent appliquer de nouvelles consignes de vigilance, etc.

Afin de tenter d’améliorer cette transition essentielle et, notamment, d’éviter la iatrogénie médicamenteuse et la survenue de ré-hospitalisations précoces après le retour à domicile, le Centre hospitalier de Lunéville (Lorraine) a mis au point le programme MEDISIS. Ce programme est composé d’un pool innovant de 6 actions ciblées et personnalisées : conciliation médicamenteuse, évaluation gériatrique, révision pluri-professionnelle des traitements, livret de sortie, accompagnement thérapeutique et évaluation.

Une innovation saluée
le 10 février 2015 par la remise du 1er Prix VIDAL Hôpital aux pharmaciens du CH Lunéville. Ce programme a été choisi, parmi une dizaine, par un jury présidé par le Pr Leca, jury composé* de membres du Comité scientifique Vidal et de membres indépendants bénévoles.

 
Limiter la iatrogénie médicamenteuse et optimiser, par la concertation pluri-disciplinaire, la pertinence du traitement
10 à 30 000 décès par an seraient attribuables chaque année en France à un accident médicamenteux, selon Bernard Bégaud et Dominique Costagliola, qui ont regroupé leurs analyses et préconisations dans un rapport sur la surveillance et la promotion du bon usage du médicament remis à Marisol Touraine en septembre 2013 (voir notre article sur ce rapport).

Le programme MEDISIS a été élaboré pour diminuer cette iatrogénie médicamenteuse, résume le Dr Edith Dufay, pharmacien au CH Lunéville, dans l'interview vidéo ci-dessous. MEDISIS a également pour objectif "de déterminer la pertinence du traitement par rapport aux pathologies, aux facteurs du risque du patient", en se focalisant sur la partie médicamenteuse de la prise en charge tout au long du parcours de soins, que le patient soit à domicile, à l'hôpital ou lors de son retour à domicile.

Le programme MEDISIS, précise le Dr Dufay, permet cette optimisation thérapeutique en structurant et en accompagnant "une très forte collaboration entre tous les professionnels de santé : le médecin traitant et le médecin hospitalier, mais aussi le pharmacien d'officine et le pharmacien hospitalier, l'infirmière libérale et l'infirmière hospitalière". 

Ce programme permet déjà de contribuer à diminuer le nombre d'erreurs médicamenteuses et de ré-hosptalisations indues :
 


La conciliation médicamenteuse, un processus de croisement des données permettant d'identifier les éventuels oublis ou erreurs
Première étape du programme MEDISIS, lancé début 2013 : la conciliation médicamenteuse, effectuée à  l'admission et à la sortie de l'hôpital. Il s'agit d'un processus de recherche active d'informations sur les traitements du patient auprès de ce dernier, de son entourage, des professionnels de santé et des bases de données numériques, comme le dossier pharmaceutique.

Cela permet, en croisant les sources, de formaliser une liste exhaustive des médicaments pris, sur prescription et en automédication. Cette liste est ensuite comparée à la prescription hospitalière à l'admission et à la sortie (recherche de divergences, interactions éventuelles, etc.), de corriger les possibles erreurs et d'affiner l'ordonnance de sortie.

En une année, des conciliations ont été réalisées pour environ 1 500 patients. Elles ont permis d'identifier 2 200 erreurs médicamenteuses (oublis, erreurs, omissions), dont 90 qui auraient pu avoir des conséquences graves.



Les 6 étapes du programme Medisis
Le Dr Alexandre Donay, pharmacien collaborateur du Dr Dufay au CH de Lunéville, a expliqué, lors de la remise du Prix, les autres étapes de leur programme MEDISIS :
1 - La conciliation médicamenteuse à l'admission et à la sortie du patient hospitalisé : cf. supra ;
2 - L'identification des patients éligibles selon des critères prédéterminés et sur consentement du médecin traitant : les patients les plus "fragiles" sont affectés au programme MEDISIS (file active de 400 patients de plus de 65 ans), les moins "fragiles" sont affectés à un programme MEDISIS light (étapes 1, 2 et 5) ;
3 - L'évaluation psycho-sociale gérontologique et gériatrique du patient formalisée par l'élaboration d'un plan de soins personnalisé, pendant l'hospitalisation, ce qui "permet de commencer à préparer la sortie dès l'admission du patient" ;
4 - La révision globale des traitements médicamenteux en réunion de concertation pluri-professionnelle et entre médecins traitant/hospitaliers : adaptation du traitement médicamenteux, documentation de tous les changements ;
5 - La délivrance du livret personnalisé de sortie au patient. Ce livret, remis le jour de la sortie, comporte 6 rubriques :" Mes interlocuteurs", "Mes rendez-vous", "Mes séances d'accompagnement thérapeutique", "Mes médicaments à la maison", "Des rappels pour tous"  et "Je pense à discuter avec mon médecin des sujets suivants" ;
6 - L'accompagnement thérapeutique du patient en 6 séances durant les 30 jours qui suivent son hospitalisation entre pharmaciens hospitalier/d'officine et infirmière libérale : explicaiton sur les motifs de l'hospitalisation, des adaptations thérapeutiques, conseils sur l'observance, sur la suite du parcours de soins, etc.
Ces étapes sont en cours d'interfaçage avec les outils numériques actuels et à venir (logiciels d'aide à la prescription, Dossier Médical Personnel, messagerie sécurisée, etc.).

Evaluations et études d'impact en cours
Une première évaluation de l'impact de ce programme sur les ré-hospitalisations a été effectuée via une étude rétrospective sur 382 patients, dont 215 patients "conciliés". Les résultats montrent une diminution, nette mais non significative sur le plan statistique, des ré-hospitalisations des patients ayant suivi le programme MEDISIS : 8,9 % (19) versus 12,5 % (17) ré-hospitalisations dans le mois suivant la sortie, soit une diminution du taux de 29,3 % (NS).

Une étude sur 3 ans, auprès de 2 000 patients, devrait être démarrée début 2016.
 
Le Prix VIDAL Hôpital, décerné par un jury multidisciplinaire récompense l'optimisation des stratégies thérapeutiques
Pourquoi avoir créé un tel Prix ? Depuis une dizaine d'années, dans l'esprit d'améliorer le juste usage des produits de santé, Vidal propose l'ouvrage VIDAL Recos, référentiel de stratégies thérapeutiques validées comportant en particulier plus de 240 arbres décisionnels commentés, couvrant l'essentiel des situations médicales courantes et réédité tous les 2 ans.  VIDAL Recos, également accessible en ligne et sous forme d'application mobile  (mises à jour numériques mensuelles), est élaboré et ajusté en permanence par un comité éditorial regroupant plus de 90 experts, généralistes et spécialistes, libéraux et hospitaliers, sous la direction de Charles Caulin, professeur émérite de thérapeutique, et sous la responsabilité du Dr Catherine German (rédactrice en chef de Vidal Recos).

C'est dans ce cadre d'amélioration du bon usage, de la juste prescription qu'a été créé le Prix VIDAL Hôpital, visant à récompenser un travail, achevé ou en cours, d'optimisation d''une stratégie thérapeutique pour la prise en charge de certains patients, en lien avec l'hôpital bien sûr.

Le jury*, pour décerner ce premier prix aux équipes de Lunéville, s'est appuyé sur la qualité du projet MEDISIS, sur son efficacité, évoquée ci-dessus, et sur son éventuelle transposabilité à d'autres établissements, transposabilité souhaitée par ses créateurs d'ailleurs.
 
* Composition du jury du Prix VIDAL Hôpital :
Pr Elisabeth LECA :  Présidente du Jury,  Pédiatre, pharmacologue - Praticien hospitalier - Professeur de pharmacologie
Pr Alain BAUMELOU : Praticien hospitalier- Professeur de néphrologie
Pr Jean François BERGMAN : Praticien hospitalier - Professeur de Thérapeutique
Pr Bertrand DÉCAUDIN : Praticien hospitalier - Pharmacien des hôpitaux - Professeur de Pharmacie Clinique
Dr Catherine GERMAN : Responsable Comité Editorial VIDAL RECOS
Pr Jean Louis MONTASTRUC : Praticien hospitalier - Professeur de pharmacologie
Pr Alain PUECH : Pharmacologue
Dr Yves PUŠ : Médecin généraliste
Dr Isabelle ROGUET : Directrice scientifique VIDAL
Dr François TRÉMOLIÈRES : Praticien hospitalier honoraire, médecine interne, infectiologie
 
 En savoir plus :
La conciliation des traitements médicamenteux Sécuriser le parcours de soins du patient, Dr Edith Dufay, CH Lunéville, mai 2014 (fichier PDF)
 
Sur VIDAL.fr :
Prix VIDAL Hôpital : règlement
Bon usage des médicaments : résumé des recommandations du rapport remis à Marisol Touraine
(septembre 2013)

Sources : VIDAL

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-09-14

Archives des Vidal News