#Médicaments #Vigilance

STELARA solution injectable (ustekinumab) : risque d'atteintes cutanées et conduite à tenir

De rares cas d'érythrodermie ont été rapportés chez des sujets psoriasiques traités par ustekinumab.
Le suivi des patients doit être renforcé et le traitement arrêté en cas de survenue de signes évocateurs.
David Paitraud 25 novembre 2014 Image d'une montre2 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
Publicité
Plaque de psoriasis.

Plaque de psoriasis.


De rares cas d'érythrodermie ont été rapportés chez les patients atteints de psoriasis traités par ustekinumab (STELARA solution injectable) (>= 1/10 000 à < 1/1000 patients).
Des cas de desquamation cutanée, sans autres symptômes d'érythrodermie, ont également été notifiés. 
Dans certains cas, l'érythrodermie est apparue quelques jours après le début du traitement par ustekinumab, suggérant une possible relation avec ce traitement.
Ces éléments de pharmacovigilance doivent être pris en compte par les professionnels de santé prescrivant STELARA. 

Mesures à prendre
Une vigilance accrue est recommandée en cas de symptômes d'érythrodermie chez les patients traités par ustekinumab, en prenant en compte le fait que cette érythrodermie peut être indifférenciable d'un psoriasis érythrodermique.
Les patients atteints de psoriasis en plaques peuvent développer un psoriasis érythrodermique dans le cadre de l'évolution naturelle de leur maladie.

En présence de signes évocateurs, une prise en charge rapide et appropriée des symptômes doit être mise en place. 
Le traitement par ustekinumab doit être arrêté si une relation entre la survenue des symptômes et le traitement est suspectée.

Apprendre au patient à reconnaître les symptômes
Le patient sous STELARA doit être informé de la survenue possible de psoriasis érythrodermique ou d'érythrodermie, et des signes cliniques évocateurs :
  • augmentation de la rougeur cutanée,
  • associée à une desquamation sur une surface corporelle étendue.
La survenue de ces symptômes doit déclencher une consultation médicale dans les plus brefs délais.

Le RCP (résumé des caractéristiques du produit) et la notice de STELARA ont été actualisés pour mentionner cet effet indésirable.

Pour mémoire
STELARA est indiqué dans le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère chez l'adulte qui n'a pas répondu, ou qui présente une contre-indication, ou qui est intolérant aux autres traitements systémiques dont la ciclosporine, le méthotrexate (MTX) ou la puvathérapie (psoralène et UVA).
STELARA est par ailleurs indiqué, seul ou en association avec le méthotrexate (MTX), dans le traitement du rhumatisme psoriasique actif chez l'adulte lorsque la réponse à un précédent traitement de fond antirhumatismal non biologique (DMARD) a été inadéquate.

Pour aller plus loin
Communiqué - Ustekinumab (Stelara®) : risque d'érythrodermie et de desquamation cutanée (ANSM, 25 novembre 2014)
Lettre du laboratoire Janssen-Cilag aux professionnels de santé (sur le site de l'ANSM, 25 novembre 2014)

Les commentaires sont momentanément désactivés

La publication de commentaires est momentanément indisponible.

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster