Marisol Touraine présente le 19 juin les orientations de la loi de santé

Par Jean-Philippe RIVIERE -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1469 lecteurs


Initialement annoncée le 17 juin, les orientations de la future loi de santé seront donc présentée le 19 par Marisol Touraine.  Cette loi est très attendue depuis la présentation des recommandations du Comité des Sages présidé par Alain Cordier, puis celle de la Stratégie Nationale de santé en septembre 2013. 

L’objectif affiché ? Redynamiser la médecine de premier recours, amplifier la prévention, renforcer les droits des patients.
Marisol Touraine présente la Stratégie Nationale de Santé (septembre 2013, DICOM/Jacky d Frenoy).

Marisol Touraine présente la Stratégie Nationale de Santé (septembre 2013, DICOM/Jacky d Frenoy).

  
Les 19 recommandations du "Rapport Cordier"
Le Comité des "Sages", présidé par Alain Cordier (en photo ci-contre), a proposé, en juillet 2013, de reconsidérer l'organisation du système dans son ensemble, en la repensant "au plus près des usagers, de la personne malade ou en situation de perte d'autonomie".

Son rapport préconise notamment une amélioration de l'information des usagers, une promotion de la santé pour tous, ainsi qu'un développement des outils numériques facilitant la coopération, la prescription, la consultation, la transmission et la sécurisation des données de santé. Les auteurs souhaitent aussi que la formation, la rémunération et le pilotage du système soient modernisés vers plus d'efficience, davantage de prise en compte des changements actuels. 
 
Les 3 piliers de la Stratégie Nationale de Santé
La présentation de la Stratégie Nationale de Santé (SNS) a repris nombre d'analyses et propositions du rapport Cordier. Ces propositions ont été regroupées en 3 piliers :
- Premier pilier : renforcer la prévention, sa rémunération et son évaluation avec "des objectifs ciblés et chiffrés sur au moins 5 priorités de santé publique". Le médecin traitant, "pivot de la politique de prévention", devrait être alors rémunéré par de nouveaux forfaits pour la mise en œuvre d'actions spécifiques et définies de prévention.
- Deuxième pilier : "la révolution du premier recours", avec une généralisation du tiers payant "pour l'ensemble des soins de ville avant 2017", un décloisonnement des parcours de soins et, en particulier, un véritable développement des outils numériques (messagerie sécurisée, "DMP de deuxième génération"), l'appui de coordinateurs et d'animateurs de parcours, ainsi qu'une multiplication des maisons de santé pluri-professionnelles et le déploiement de praticiens territoriaux de médecine générale (PTMG).
- Troisième pilier : une meilleure reconnaissance des droits des patients, notamment l'autorisation des actions de groupe en santé, une amélioraiton du service public numérique d'information et d'orientation santé. 
 
 
158 débats en région
La présentation de cette SNS a été suivie de 158 débats en régions jusqu'en février 2014. Des extraits de ces débats sont accessibles sur le site de la Stratégie Nationale de Santé. La synthèse de ces débats ainsi que les propositions énumérées ci-dessus nourriront, a priori, la loi de santé annoncée pour le 19 juin, qui devra ensuite être débattue au Parlement.

Après la présentation de cette Stratégie Nationale de Santé, nous avons-nous-même recueilli plusieurs réactions des représentants syndicaux des médecins libéraux, en particulier sur la généralisation du tiers payant et "la révolution annoncée du premier recours" :
   

  







                                  
 
 
 







 
"La France est le pays d'Europe où les inégalités sociales de santé sont les plus importantes"   

 
 

L'annonce des contours de cette nouvelle loi survient dans un contexte compliqué (technologique, mais aussi social : il y a moins de médecins généralistes, les comportements et besoins des différents acteurs changent, le système fonctionne tant bien que mal, en flux tendu, etc.).
A
u-delà des représentants syndicaux interrogés ci-dessus, de nombreux professionnels de santé se sont exprimés sur la Toile (blogs, réseaux sociaux, journaux en line) ou dans les medias sur cette SNS et le contexte dans lequel elle intervient.

Et vous ? Donnez aussi votre avis sous cet article et/ou sur notre forum dédié !
(participation réservée aux professionnels de santé libéraux inscrits et identifiés) 


 
 

Sources : Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-05-18