1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
TIVICAY est désormais disponible à l'hôpital.

TIVICAY est désormais disponible à l'hôpital.

#Médicaments #Nouvelle spécialité
Par David Paitraud - Date de publication : 16 avril 2014

TIVICAY (dolutégravir) : nouveau principe actif dans la prise en charge de l'infection par le VIH

TIVICAY 50 mg comprimé pelliculé se compose d'un nouveau principe actif antirétroviral, le dolutégravir. Disponible à l'hôpital, TIVICAY est indiqué, en association à d'autres médicaments antirétroviraux, dans le traitement de l'infection par le VIH chez l'adulte et l'adolescent à partir de 12 ans.
 
TIVICAY 50 mg comprimé pelliculé (dolutégravir) est indiqué, en association avec d'autres médicaments antirétroviraux, dans le traitement de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), chez les adultes et adolescents à partir de 12 ans.
Cette spécialité, auparavant disponible sous ATU (autorisation temporaire d'utilisation) nominative, est désormais disponible à l'hôpital
TIVICAY fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté.
 
A propos du dolutégravir
Le dolutégravir est un nouveau principe actif antirétroviral qui inhibe l'intégrase du VIH en se liant au site actif de l'intégrase et en bloquant l'étape du transfert de brin lors de l'intégration de l'acide désoxyribonucléique (ADN) rétroviral, essentielle au cycle de réplication du VIH.
 
Une posologie à adapter selon le profil virologique et la prise d'autres médicaments
TIVICAY doit être prescrit par un médecin expérimenté dans la prise en charge de l'infection par le VIH.

Chez les patients adultes infectés par le VIH-1 sans résistance à la classe des inhibiteurs d'intégrase (confirmée ou cliniquement suspectée), la posologie recommandée de dolutégravir est de 50 mg (1 comprimé) 1 fois par jour par voie orale.
Dans cette population, TIVICAY doit être administré 2 fois par jour (50 mg 2 fois par jour) en cas de prise concomitante avec certains médicaments, comme par exemple l'efavirenz, la névirapine, l'association tipranavir/ritonavir ou la rifampicine. En effet, ces médicaments peuvent entraîner une diminution de la concentration plasmatique de dolutégravir et réduire son effet thérapeutique.
 
Chez les patients adultes infectés par le VIH-1 avec résistance à la classe des inhibiteurs d'intégrase (confirmée ou cliniquement suspectée), la posologie recommandée de dolutégravir est de 50 mg (1 comprimé) 2 fois par jour. La décision d'utiliser le dolutégravir chez ces patients est basée sur le profil de résistance aux inhibiteurs d'intégrase.
Dans cette population, l'administration concomitante de TIVICAY et de certains médicaments (par exemple : efavirenz, névirapine, tipranavir/ritonavir ou rifampicine) doit être évitée.
 
Chez les adolescents (âgés de 12 à 17 ans et pesant au moins 40 kg) infectés par le virus VIH-1 sans résistance aux inhibiteurs d'intégrase, la dose recommandée de dolutégravir est de 50 mg (1 comprimé) 1 fois par jour.
 
La prise concomitante de nourriture doit être envisagée selon les cas
TIVICAY peut être pris avec ou sans nourriture.
En présence d'une résistance à la classe des inhibiteurs d'intégrase, TIVICAY doit être préférentiellement pris avec de la nourriture pour augmenter l'exposition (en particulier chez les patients porteurs de mutations Q148).
 
Identité administrative
  • Liste I
  • Prescription initiale hospitalière annuelle 
  • Renouvellement non restreint
  • Flacon de 30, CIP 3400927714634
  • Prise en charge selon les conditions définies à l'article L.162-16-5-2 du code de la Sécurité sociale. Demande d'admission au remboursement ou de l'agrément Collectivités à l'étude.
  • Laboratoire VIIV Healthcare
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Dans la même rubrique
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster