trimétazidine

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

La trimétazidine, en préservant le métabolisme énergétique de la cellule exposée à l'hypoxie ou à l'ischémie, empêche l'abaissement du taux intracellulaire de l'ATP.

Elle assure ainsi le fonctionnement des pompes ioniques et des flux transmembranaires sodium-potassium et maintient l'homéostasie cellulaire.

Chez l'animal, la trimétazidine favorise le maintien du métabolisme énergétique du coeur et des organes neurosensoriels pendant l'ischémie et l'hypoxie ; diminue l'acidose intracellulaire et les altérations des flux ioniques transmembranaires provoquées par l'ischémie ; réduit la migration et l'infiltration de polynucléaires neutrophiles dans le tissu cardiaque ischémié et reperfusé ; réduit également la taille de l'infarctus expérimental. Cette action s'exerce en l'absence de tout effet hémodynamique direct.

Cas d'usage

La trimétazidine est utilisée dans la prise en charge d’angors.