fer

Mise à jour : 09 Février 2015

Mécanisme d'action

Le fer est un constituant essentiel de l'organisme. Il est nécessaire à la formation de l'hémoglobine et aux processus d'oxydation des tissus vivants.

Le fumarate ferreux contient 33 % de fer métal.

Les sels ferreux sont en général faiblement absorbés (10 à 20 % de la dose ingérée). Cette absorption est majorée quand les réserves en fer sont diminuées.

L'absorption a lieu surtout au niveau du duodénum et de la partie proximale du jéjunum.

Le complexe hydroxyde ferrique-saccharose en solution permet l'apport de fer par la voie intraveineuse. Le complexe stable d'hydroxyde ferrique et de dextran est analogue à la forme physiologique du fer : la ferritine (complexe d'hydroxyde ferrique et de protéine phosphatée)

En imagerie, sous forme de particules de magnétite non stoechiométrique [N-(2-aminoéthyl)-3-aminopropyl] silylées, le fer est un produit de contraste pour IRM.

 

Cas d'usage

Le fer est utilisé dans la prise en charge de :

En association à l'acide succinique, à l'acide ascorbique, ou au cuivre et au manganèse, le fer est utilisé dans la prise en charge de :

En association à l'acide folique, le fer est utilisé dans la prise en charge de carences en fer et en acide folique pendant la grossesse.

En association à la dapsone, le fer est utilisé dans la prise en charge de :

Sous forme de particules de magnétite non stoechiométrique [N-(2-aminoéthyl)-3-aminopropyl] silylées, le fer est utilisé en IRM (repérage du tube digestif).