Néostigmine

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

La néostigmine est un parasympathomimétique. Par son effet inhibiteur des cholinestérases, elle prolonge et augmente les effets muscariniques et nicotiniques de l'acétylcholine. Elle augmente l'intensité et le rythme des contractions des fibres musculaires lisses (action péristaltigène) ; normalise la force des contractions des muscles striés (action antimyasthénique) en favorisant la transmission de l'influx nerveux ; et enfin elle antagonise le bloc neuromusculaire des curares non dépolarisants. 

Cas d'usage

La néostigmine est utilisée dans la prise en charge de :
  • décurarisations postopératoires,
  • myasthénies.


Médicaments contenant la substance active en association (0)