Benzalkonium chlorure

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

Le chlorure de benzalkonium est un ammonium quaternaire utilisé depuis de nombreuses années en tant que surfactant et antiseptique/désinfectant. Il est connu pour ses propriétés bactéricides à des concentrations faibles (habituellement entre 0,1 et 0,2%) sur un large spectre de bactéries Gram-positives et Gram-négatives.

Le chlorure de benzalkonium élimine (diminution de 5 log) Staphylococcus aureus et les streptocoques bêta-hémolytiques (p.ex. Streptococcus pyogenes) en 1 minute, ainsi que Pseudomonas aeruginosa en 5 minutes.

Le chlorure de benzalkonium possède également une activité spermicide. Le principe actif provoque la rupture de la membrane du spermatozoïde. Sur le plan physiologique, la destruction du spermatozoïde s'effectue en deux temps : d'abord destruction du flagelle, puis éclatement de la tête. Il n'y a pas de modification de la flore saprophyte : le bacille de Döderlein est respecté.


Cas d'usage

Par voie cutanée, le chlorure de benzalkonium est utilisé dans la prise en charge d'antisepsies des plaies.

Par voie nasale, il est utilisé dans la prise en charge de rhinopharyngites.

Par voie vaginale, il est utilisé dans la prise en charge de la contraception.

En association au tuaminoheptane et à l’acétylcystéine, il est utilisé dans la prise en charge de rhinopharyngites.

En association à la chlorhexidine, il est utilisé dans la prise en charge d'antisepsies des plaies et affections cutanéomuqueuses.

En association à la chlorhexidine et à l’alcool benzylique, il est utilisé dans la prise en charge d'antisepsies des plaies, d'affections cutanéomuqueuses et en chirurgie.

En association à la lidocaïne, il est utilisé dans la prise en charge d'affections buccopharyngées.

En association à la phényléphrine, il est utilisé dans la prise en charge de :

  • rhinopharyngites,
  • sinusites.