Ramipril

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

Le ramiprilate, le métabolite actif de la promolécule ramipril, inhibe l'enzyme dipeptidylcarboxypeptidase I (synonymes : enzyme de conversion de l'angiotensine ; kininase II). Dans le plasma et les tissus, cette enzyme catalyse la conversion de l'angiotensine I en une substance vasoconstrictrice active, l'angiotensine II, ainsi que la dégradation de la bradykinine, substance vasodilatatrice active. Une réduction de la formation d'angiotensine II et une inhibition de la dégradation de la bradykinine entraînent une vasodilatation.

L'angiotensine II stimulant également la libération de l'aldostérone, le ramiprilate entraîne une réduction de la sécrétion d'aldostérone.


Cas d'usage

Le ramipril est utilisé dans la prise en charge de :
  • glomérulonéphrites,
  • hypertensions artérielles,
  • insuffisances cardiaques,
  • pathologies artérielles ischémiques,
  • patients à haut risque cardiovasculaire,
  • pathologies cardiovasculaires.
En association à l’hydrochlorothiazide, il est utilisé dans la prise en charge d’hypertensions artérielles.