Dabrafénib

Mise à jour : 30 Mai 2017

Mécanisme d'action

Le dabrafénib est un inhibiteur des protéines kinases RAF. Les mutations oncogéniques de BRAF conduisent à une activation constitutive de la voie RAS/RAF/MEK/ERK. La fréquence des mutations BRAF est très élevée dans certains cancers, dont environ 50 % dans les mélanomes. La mutation BRAF le plus couramment observée est la mutation V600E, qui représente près de 90 % des mutations BRAF observées dans les mélanomes.
Les données précliniques issues de tests biochimiques ont démontré que le dabrafénib inhibait la forme activée des protéines kinases BRAF porteuses de mutations au niveau du codon 600.

Le dabrafénib a démontré la suppression d'un biomarqueur pharmacodynamique d'aval (ERK phosphorylé) et une inhibition de la prolifération de lignées cellulaires de mélanome exprimant la mutation BRAF V600, in vitro et dans les modèles animaux. Chez les sujets atteints de mélanome porteurs d'une mutation BRAF V600, l'administration du dabrafénib a entraîné l'inhibition de la phosphorylation de ERK dans les cellules tumorales comparativement à l'activité initiale.


Cas d'usage

Le dabrafénib est utilisé dans la prise en charge de :

  • mélanomes non résécables ou métastatiques porteurs d'une mutation BRAF V600,
  • cancers bronchiques non à petites cellules porteurs d'une mutation BRAF V600.


Médicaments contenant la substance active en association (0)