Télithromycine

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

La télithromycine est un dérivé semi-synthétique de l'érythromycine A. Elle appartient à la famille des kétolides, classe d'agents antibactériens apparentée aux macrolides.

La télithromycine inhibe la synthèse protéique par interaction avec les domaines II et V de la fraction 23 S de l'ARN (acide ribonucléique) ribosomal de la sous-unité 50 S du ribosome. De plus, la télithromycine est capable de bloquer la formation des sous-unités 50 S et 30 S.

L'affinité de la télithromycine pour la sous-unité 50 S du ribosome pour les bactéries sensibles à l'érythromycine A est 10 fois plus forte que celle de l'érythromycine A.

Rapport pharmacodynamique/pharmacocinétique (PK/PD) : le rapport ASC (aire sous la courbe)/CMI (concentration minimale inhibitrice) est le paramètre PK/PD qui est le mieux corrélé avec l'efficacité de la télithromycine.

Les concentrations critiques recommandées par l'EUCAST (European Committee for Antimicrobial Susceptibility Testing) sont :

  • Streptococcus A, B, C, G : S <= 0,25 mg/l et R > 0,5 mg/l,
  • Streptococcus pneumoniae : S <= 0,25 mg/l et R > 0,5 mg/l,
  • Haemophilus influenzae : S <= 0,12 mg/l et R > 8 mg/l,
  • Moraxella catarrhalis : S <= 0,25 mg/l et R > 0,5 mg/l.

Espèces habituellement sensibles :

  • aérobies à Gram + : Staphylococcus aureus sensible à la méticilline (SASM), Streptococcus pneumoniae, Streptococcus sp., streptocoques du groupe viridans ;
  • aérobies à Gram - : Haemophilus influenzae, Haemophilus para-influenzae, Legionella pneumophila, Moraxella catarrhalis ;
  • autres : Chlamydia pneumoniae, Chlamydia psittaci, Mycoplasma pneumoniae.

Espèces inconstamment sensibles (résistance acquise >= 10 %) :

  • aérobies à Gram + : Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM), Streptococcus pyogenes.

Espèces naturellement résistantes :

  • aérobies à Gram - : acinetobacter, entérobactéries, pseudomonas

Cas d'usage

La télithromycine est utilisée dans la prise en charge de :

  • angines streptococciques,
  • bronchites chroniques,
  • pneumopathies,
  • sinusites.

Médicaments contenant la substance active seule (0)

Médicaments contenant la substance active en association (0)