éprosartan

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

L'éprosartan est un inhibiteur des récepteurs de l'angiotensine II, un non-tétrazole non-biphényle d'origine synthétique, actif par voie orale. L'angiotensine II joue un rôle majeur dans la physiopathologie de l'hypertension. L'angiotensine II se fixe de manière sélective au récepteur AT1 dans de nombreux tissus (par exemple muscle lisse vasculaire, surrénales, reins, coeur) et produit des effets biologiques importants comme la vasoconstriction, la rétention de sodium et la libération d'aldostérone.
L'éprosartan antagonise l'effet de l'angiotensine II sur la pression artérielle, le flux sanguin rénal et la sécrétion d'aldostérone chez les volontaires sains. L'éprosartan ne compromet pas les mécanismes d'autorégulation de la circulation rénale. Chez le volontaire sain de sexe masculin, il a été montré que l'éprosartan augmentait le flux sanguin rénal moyen. L'éprosartan ne réduit pas la filtration glomérulaire des volontaires sains de sexe masculin, ni celle des patients hypertendus, ni celle des patients ayant une insuffisance rénale plus ou moins sévère.
Le contrôle de la pression artérielle est maintenu de manière homogène sur une période de 24 heures. L'arrêt du traitement par l'éprosartan n'entraîne pas d'effet rebond de la pression artérielle.

Cas d'usage

L’éprosartan est utilisé dans la prise en charge d’hypertensions artérielles.


Médicaments contenant la substance active en association (0)

Monographies disponibles

Substance citée dans