Glycérol

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

Par voie rectale, la glycérine provoque une évacuation rapide du rectosigmoïde en déclenchant le réflexe de la défécation. La glycérine stimule les mouvements péristaltiques et diminue la résorption d'eau grâce à son pouvoir osmotique et hygroscopique. Elle possède également un pouvoir irritant local qui participe à la défécation réflexe.

Par voie injectable, en association avec l’alun de chrome, le glycérol entraîne une destruction locale de l'endothélium, accompagnée généralement d'un vasospasme, puis d'un thrombus.

Par voie cutanée, le glycérol possède un effet protecteur.


Cas d'usage

Par voie rectale, le glycérol est utilisé dans la prise en charge de :
  • constipations,
  • préparations du rectum aux examens endoscopiques.

Par voie injectable, en association à l’alun de chrome, le glycérol est utilisé dans la prise en charge de varices.

Par voie cutanée, en association à la paraffine et à la vaseline, le glycérol est utilisé dans la prise en charge de :
  • brûlures, 
  • dermatites atopiques,
  • ichtyoses,
  • psoriasis,
  • sécheresses cutanées.

Par voie cutanée, en association au talc et au zinc, le glycérol est utilisé dans la prise en charge de :

  • dermites irritatives,
  • érythèmes fessiers.