Midécamycine

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

Le diacétate de midécamycine est un antibiotique semi-synthétique appartenant à la famille des macrolides. Ce produit est totalement métabolisé dans l'organisme en donnant rapidement naissance à 3 métabolites principaux (Mb 12, Mb 6, et Mb 9a) responsables de l'activité antibactérienne du produit. Ces 3 métabolites ont tous des activités différentes plus ou moins inférieures à celle du diacétate de midécamycine

Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes sont : S <= 1 mg/l et R > 4 mg/l.

Espèces sensibles :

  • aérobies à Gram + : Bacillus cereus, Corynebacterium diphtheriae, entérocoques, Rhodococcus equi, staphylococcus méti-S, staphylococcus méti-R, streptococcus B, streptococcus non groupable, Streptococcus pneumoniae, Streptococcus pyogenes ;
  • aérobies à Gram - : Bordetella pertussis, Branhamella catarrhalis, campylobacter, legionella, moraxella ;
  • anaérobies : actinomyces, bacteroides, eubacterium, mobiluncus, peptostreptococcus, porphyromonas, prevotella, Propionibacterium acnes ;
  • autres : Borrelia burgdorferi, chlamydia, coxiella, leptospires, Mycoplasma pneumoniae, Treponema pallidum.

Espèces modérément sensibles (in vitro de sensibilité intermédiaire) :

  • aérobies à Gram - : Neisseria gonorrhoeae ; anaérobies : Clostridium perfringens ;
  • autres : Ureaplasma urealyticum.

Espèces résistantes :

  • aérobies à Gram + : Corynebacterium jeikeium, Nocardia asteroides ;
  • aérobies à Gram - : acinetobacter, entérobactéries, haemophilus, pseudomonas ;
  • anaérobies : fusobacterium ; autres : Mycoplasma hominis.

La midécamycine possède une activité in vitro et in vivo sur Toxoplasma gondii


Cas d'usage

La midécamycine est utilisée dans la prise en charge de :

  • angines,
  • bronchites aiguës,
  • bronchites chroniques surinfectées,
  • dermohypodermites infectieuses,
  • ecthymas,
  • érysipèles,
  • érythrasmas,
  • impétiginisations de dermatoses,
  • impétigos,
  • infections génitales,
  • infections stomatologiques,
  • pneumopathies,
  • rhumatismes articulaires aigus,
  • sinusites.

Médicaments contenant la substance active seule (0)

Médicaments contenant la substance active en association (0)

Monographies disponibles

Pas de monographie disponible.