eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Typhoïde et parathyphoïde

Mis à jour : Mercredi 03 juin 2020

La typhoïde et la parathyphoïde sont dues à des salmonelles (bactéries) particulières, Salmonella typhi et paratyphi.

Comment attrape-t-on la typhoïde et la parathyphoïde ?

mouche

La typhoïde et la parathyphoïde s'attrapent par l’eau et les aliments souillés (poissons et fruits de mer, légumes crus, aliments contaminés par des mouches) ou par contact direct de personne à personne.

Où attrape-t-on la typhoïde et la parathyphoïde ?

La typhoïde et la parathyphoïde surviennent les plus souvent dans des régions où l'hygiène est précaire, notamment dans les pays en développement d’Afrique, d’Asie, d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud. L’Inde semble le pays présentant le plus de risques.

La fièvre typhoïde en France
Plus de 20 millions de cas de fièvre typhoïde sont répertoriés chaque année dans le monde. La maladie n’a pas totalement disparu en France, mais reste rare en métropole ; une centaine de cas sont signalés chaque année et correspondent le plus souvent à des personnes contaminées lors de voyage à l’étranger. En revanche, la maladie est présente en Guyane et à Mayotte. La fièvre typhoïde est une maladie à déclaration obligatoire.

Y a-t-il une saison pour la typhoïde et la parathyphoïde ?

La typhoïde et la parathyphoïde s'attrapent en toutes saisons.

Quels sont les symptômes de la typhoïde et la parathyphoïde ?

Quelques jours à quelques semaines après la contamination, la typhoïde et la paratyphoïde se traduisent par une fièvre d’apparition progressive accompagnée de maux de tête, fatigue, insomnie, maux de ventre, constipation. Ensuite, apparaissent une somnolence ou une obnubilation, une diarrhée « jus de melon », parfois des rougeurs de la peau sur le torse. Sans traitement, des complications mortelles peuvent survenir.

Comment traite-t-on la typhoïde et la parathyphoïde ?

Le traitement de la fièvre typhoïde et parathyphoïde repose sur une hospitalisation et un traitement antibiotique. Après la guérison, 2 à 5 % des malades restent porteurs de la bactérie et sont susceptibles d’excréter périodiquement des selles contaminées.

Comment prévenir la typhoïde et la parathyphoïde ?

La typhoïde et la parathyphoïde se préviennent par les mesures visant à se protéger des maladies transmises par l'eau (lavage des mains, eau de boisson traitée ou embouteillée, lavage ou épluchage des fruits et des légumes). La fièvre typhoïde peut également être prévenue par la vaccination. Celle-ci est recommandée aux voyageurs devant effectuer un séjour prolongé ou dans de mauvaises conditions dans des pays où l'hygiène est précaire et où la maladie circule, en particulier dans le sous-continent indien et Asie du Sud-Est. Elle n’assure une protection que dans 50 à 65 % des cas et ne se substitue pas aux mesures d’hygiène.

Presse - CGU - Données personnelles - Mentions légales - Contact webmaster