eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Rage

Mis à jour : Mercredi 03 juin 2020

La rage est due à un virus touchant les animaux à sang chaud, domestiques ou sauvages.

Comment attrape-t-on la rage ?

La rage se transmet par un contact étroit avec la salive d’un animal infecté, le plus souvent par morsure ou griffure, ou de façon plus inaperçue, lorsque l’animal lèche une lésion de la peau. Les enfants sont plus à risque en raison de leur attirance pour les animaux, notamment les chiens.

La rage est présente partout dans le monde, mais elle sévit particulièrement en Asie (sauf en Russie où des cas existent mais restent rares) et en Afrique. Des cas sont régulièrement observés au Brésil, mais restent rares. La rage est absente des pays d'Europe ou d'Amérique du Nord, ainsi que d'Australie. Néanmoins, au printemps 2020, en Bourgogne, un cas de rage a été observé chez un chat infecté par une chauve-souris.

Comment traite-t-on la rage ?

Il n'existe pas de traitement spécifique. Un nettoyage soigneux et prolongé de la plaie est indispensable. Il doit être suivi d'une consultation médicale en urgence. Des injections de doses du vaccin et d'immunoglobulines peuvent prévenir la maladie si elles sont administrées rapidement après l’exposition suspectée ou avérée. Le recours aux immunoglobulines n'est pas nécessaire en cas de vaccination préventive.

Comment se protéger de la rage ?

Pour se protéger de la rage, il faut éviter les contacts avec les animaux domestiques et, a fortiori, avec ceux qui semblent agressifs, mais également avec les animaux sauvages qui paraissent anormalement familiers. Les bêtes enragées ne ressemblent pas forcément à l’image que nous pouvons en avoir : la bave aux lèvres et agressives. Avant d’atteindre ce stade, elles souffrent de troubles du comportement moins sévères et peuvent sembler inoffensives.

Il est également recommandé de ne pas s’approcher ni de capturer des chauve-souris.

La vaccination contre la rage est recommandée aux voyageurs effectuant un séjour prolongé, aventureux ou isolé dans un pays à haut risque. Si vous êtes mordu, consultez un médecin en urgence : des injections de vaccin antirabique seront pratiquées même si vous avez été vacciné préventivement.

Presse - CGU - Données personnelles - Mentions légales - Contact webmaster