eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Fièvre de Crimée-Congo

Mis à jour : Vendredi 12 juillet 2019

Un virus de la famille des Nainovirus. Transmise par les tiques et par contact avec le sang d'animaux infectés. Les voyageurs sont peu exposés à cette infection, sauf à faire de longs séjours en zone rurale.

Où attrape-t-on la fièvre de Crimée-Congo ?

La fièvre de Crimée-Congo sévit en Europe du Sud (Kosovo, Albanie), au Moyen-Orient, au Pakistan et en Afrique centrale et australe.

Quand attrape-t-on la fièvre de Crimée-Congo ?

La fièvre de Crimée-Congo sévit pendant la période d'activité des tiques.

Quels sont les symptômes de la fièvre de Crimée-Congo ?

Les symptômes de la fièvre de Crimée-Congo sont : fièvre, douleurs musculaires, vertiges, maux de tête, mal de dos et de nuque, diarrhées, hémorragies. Puis, à la suite d'une période d'agressivité, de la somnolence et de la dépression apparaissent. Le décès est possible.

Comment soigne-t-on la fièvre de Crimée-Congo ?

Pour soigner une fièvre de Crimée-Congo, un hospitalisation est nécessaire. Le traitement vise essentiellement à soulager les symptômes.

Comment prévenir la fièvre de Crimée-Congo ?

La prévention de la fièvre de Crimée-Congo repose sur l'application rigoureuse des mesures de protection contre les piqûres de tiques. Évitez de manipuler des organes ou des carcasses d'animaux.

Presse - CGU - Données personnelles - Mentions légales - Contact webmaster