Mise à jour : 12 juillet 2019

Un virus de la famille des Nainovirus. Transmise par les tiques et par contact avec le sang d'animaux infectés. Les voyageurs sont peu exposés à cette infection, sauf à faire de longs séjours en zone rurale.

Où attrape-t-on la fièvre de Crimée-Congo ?

La fièvre de Crimée-Congo sévit en Europe du Sud (Kosovo, Albanie), au Moyen-Orient, au Pakistan et en Afrique centrale et australe.

Quand attrape-t-on la fièvre de Crimée-Congo ?

La fièvre de Crimée-Congo sévit pendant la période d'activité des tiques.

Quels sont les symptômes de la fièvre de Crimée-Congo ?

Les symptômes de la fièvre de Crimée-Congo sont : fièvre, douleurs musculaires, vertiges, maux de tête, mal de dos et de nuque, diarrhées, hémorragies. Puis, à la suite d'une période d'agressivité, de la somnolence et de la dépression apparaissent. Le décès est possible.

Comment soigne-t-on la fièvre de Crimée-Congo ?

Pour soigner une fièvre de Crimée-Congo, un hospitalisation est nécessaire. Le traitement vise essentiellement à soulager les symptômes.

Comment prévenir la fièvre de Crimée-Congo ?

La prévention de la fièvre de Crimée-Congo repose sur l'application rigoureuse des mesures de protection contre les piqûres de tiques. Évitez de manipuler des organes ou des carcasses d'animaux.

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster