Mise à jour : 05 juillet 2023
Publicité

L’encéphalite japonaise est une maladie du cerveau due à un virus transmis par un moustique. La plupart du temps, l’infection passe inaperçue ou reste bénigne (syndrome grippal) mais, dans certains cas, l’infection peut évoluer vers des troubles neurologiques, des paralysies partielles et un coma avec possibilité de séquelles définitives.

Quand vaccine-t-on les voyageurs contre l'encéphalite japonaise ?

La vaccination s’adresse aux adultes et enfants de plus de 2 mois expatriés ou se rendant dans une zone rurale, à proximité des élevages de porcs ou dans les zones de rizières, dans une aire géographique allant du Pakistan à l'ouest, aux Philippines à l'est, de la Chine au nord, à l'Indonésie au sud (voir détails des pays ci-dessous), là où la maladie est endémique (présente sur une majorité du territoire). Certaines situations sont particulièrement à risque : nuit à la belle étoile sans moustiquaire, camping, cyclisme, randonnée dans des zones irriguées par inondation.

Les pays où l'encéphalite japonaise est endémique sont les suivants : Australie (îles Torres et Tiwi, mais aussi Queensland, Victoria, Australie-méridionale, Territoire du Nord, Nouvelle Galle du Sud), Bangladesh (en particulier le Nord-Ouest du pays), Bhoutan (zones de plaine), Brunei, Cambodge, Chine continentale et l’île de Haïnan, Corée du Nord, Inde, Indonésie, Laos, Malaisie (Sarawak), Myanmar (en particulier la zone du delta et les basses-terres), Népal, Papouasie-Nouvelle Guinée, Philippines, Sri Lanka, Taïwan, Thaïlande, Timor Oriental et Vietnam.

Des cas sporadiques ont été signalés en Corée du Sud, au Japon, au Pakistan, dans les états maritimes de l'Est de la Russie, à Singapour et à Taiwan.

Les mesures destinées à se protéger des piqûres de moustiques restent dans tous les cas indispensables.

Quel est le schéma vaccinal ?

La vaccination comporte deux injections espacées d'un mois, suivies d'un rappel entre 12 et 24 mois après la deuxième injection pour les personnes en exposition continue (expatriés). Chez ces personnes, un rappel est également fait 10 ans plus tard si l'exposition persiste. Une demi-dose de vaccin est requise pour les enfants de moins de 3 ans. En cas de départ imminent, il est possible de faire une vaccination accélérée en une semaine chez l’adulte. Les injections doivent être effectuées dans un centre agréé de vaccinations internationales.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 21 Mai 2024
Vaccin : encéphalite japonaise

Publicité

Les commentaires sont momentanément désactivés

La publication de commentaires est momentanément indisponible.

Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster