eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Sport adapté (marche santé)
Risques et avis médical

Mise à jour : 22 Avril 2020
Quel sport pour votre
patient ?

Risques et avis médical

Prévention des risques

À condition d’un encadrement compétent, connaissant bien ce public et capable d’adapter la pratique en fonction des recommandations médicales, il existe moins de risques à la pratique qu’au maintien de la sédentarité.

Précautions liées à l’environnement

  • éviter la pratique si > 30°C ;
  • éviter la pratique d’intensité élevée en cas de pic de pollution ;
  • protection contre le froid et l’exposition solaire si pratique en extérieur ( un traitement par psychotrope majore le risque de photosensibilisation) ;
  • hydratation (surtout par temps chaud et / ou si traitement diurétique) ;
  • alimentation régulière (lors des pratiques d’endurance).

En cas de prise de psychotropes (notamment antipsychotiques et neuroleptiques) :

  • ECG recommandé (recherche de bradycardie et QT augmenté) ;
  • photosensibilisation ;
  • riques liés à la conduite automobile (à apprécier avec le médecin prescipteur).

Anti-comitiaux : pas de contre-indication spécifique (le risque est lié à l’épilepsie si elle est mal contrôlée). En cas d’activité nautique chez une personne à risque de crise comitiale : renforcement de la surveillance (bonnet de couleur, consignes de rester près des bords) et éviter les changements de température brutaux.

Trisomie 21 : bilan podologique si effondrement de la voute plantaire.

Identification et respect des signes d’alerte obligeant l’arrêt de l’effort :

  • douleurs thoraciques ;
  • palpitations ;
  • malaise ;
  • fatigue inhabituelle ;
  • dyspnée inhabituelle ;
  • céphalées brutales ;
  • douleurs rachidiennes ;
  • pratique contre-indiquée si déséquilibre ou aggravation de la pathologie ;
  • identification des modes d'expression particuliers de la douleur.

Avis médical Spécialisé préalable : OUI

  • Certificat médical d’absence de contre-indication (CACI) obligatoire, spécifique (multi-activités - voir en annexe 1), fréquence de renouvellement conforme à la réglementation, délivré par le médecin traitant ayant connaissance des traitements psychotropes prescrits (celui-ci sollicitera, si nécessaire, l’avis du médecin spécialiste) ;
  • ECG systématique en cas de traitement psychotrope ;
  • Vigilance pour les trisomiques 21 (recherche d’une cardiopathie associée et échographie cardiaque en cas de signe d’alerte à l’examen, recherche d’une instabilité axis / atlas, examen des pieds).

L’avis du spécialiste est nécessaire :

  • Pour le diabète (de type 1 et 2) si le bilan annuel des complications dégénératives n’a pas été fait ou que les complications ne sont pas stabilisées (en particulier cardiaques et ophtalmologiques)
  • Pour toute pathologie cardio-vasculaire en dehors d’une HTA équilibrée par le traitement

Formulaire spécifique CACI : OUI

Télécharger le formulaire spécifique : CACI Sport adapté

Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Contact webmaster