Sport adapté (marche santé)
Adaptations et précautions

Mise à jour : 22 Avril 2020
Quel sport pour votre
patient ?

Adaptations et précautions

L’activité sport-santé peut impliquer une adaptation de la pratique afin de prendre en compte l’état de santé de chaque individu. Certaines disciplines nécessitent également des précautions particulières décrites ci-dessous.

Les adaptations sont possibles grâce à chacune des étapes de mise en œuvre du programme, afin de proposer un projet individualisé et adapté aux potentialités et désirs de la personne et de permettre une augmentation de l’autonomie :

  • Repérage, indication, accompagnement, avec contractualisation tripartite (personne en situation de handicap, famille ou établissement, professionnel en charge de l’accompagnement du programme.
  • Evaluation initiale formalisée et mise en pratique par des professionnels diplômés
  • Evaluation formalisée des bénéfices pour le participant

L’évaluation permet de définir un profil, un niveau d’intensité, une fréquence de la pratique, une pédagogie, une prise en compte des caractéristiques singulières de la personne concernée en lui proposant un programme « Bouger avec le sport adapté » motivant, qui puisse être pérenne.

  • évaluation de l’activité physique journalière : inactif, actif faible, modéré, très actif  (questionnaire d’activité physique de Ricci Gagnon et évaluation des actes de la vie quotidienne (AVQ), podomètre pour évaluer le nombre  de pas journaliers (inactif si < 3000 pas / jour en AVQ)
  • tests de condition physique :
    • 5 tests de condition physique pour déficients intellectuels (DI) sévères (test get up and go adapté, test équilibre, test souplesse (cerceau), test souplesse et préhension (ballon), test mnésique)
    • tests de condition physique avec profil de forme pour DI légers auparavant actifs  (ex : anciens travailleurs en ESAT) : équilibre statique sur une jambe, flexion du tronc, force de préhension, test debout–assis de résistance des cuisses, test 6 mn marche, questionnaire Q-AAP.
  • évaluation médicale du risque à la pratique et de suivi (pluridisciplinaire pour ce public) :
    • bilan médical complet à la recherche d’une contre-indication ou d’une indication restrictive avec des recommandations spécifiques en fonction d’éventuelles pathologies associées ;
    • examens complémentaires pouvant être demandés, selon les signes d’appel (ECG effort, exploration respiratoire et métabolique)
    • rappel des règles d’hygiène de vie, conseils de pratique ;
    • indicateurs de santé à suivre (poids, taille, indice de masse corporelle (IMC), tour de taille, glycémie).
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster