eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Escalade
Informations générales

Mise à jour : 14 Novembre 2018
Quel sport pour votre
patient ?

Informations générales

Fédération française de la montagne et de l'escalade

Fédération assurant la promotion et le développement de 6 activités (escalade, canyon et activités se déroulant en montagne : alpinisme, randonnée montagne, raquettes à neige et ski-alpinisme) ; elle est délégataire pour 4 de ces activités : 2 activités offrant une pratique compétitive (escalade et ski alpinisme), et 2 activités plus orientées loisirs (canyon et raquettes).

Siège : 8-10 quai de la Marne - 75019 Paris (Tél : 01 40 18 75 50)

Quelques chiffres

  • 90.000 licenciés (dont 40 % de femmes)
  • 1.000 clubs et de nombreuses structures artificielles d’escalade (SAE) réparties sur l’ensemble du territoire
  • 6886 diplômés fédéraux

Organisation sport santé

Le comité sport-santé, composé de 4 membres (médecin, technicien, élu fédéral et sportif en coopération étroite), est en lien avec la commission médicale et les autres instances fédérales.

La fédération est impliquée au niveau national depuis 2014 et le sport-santé est l’un des principaux objectifs annoncés de la fédération.

Le site internet comporte une page santé, référence de documentation concernant la santé en escalade et sports de montagne (http://www.ffme.fr/fiches-ffmemedicales/page/votre-sante.html).

Formation des éducateurs

La formation complémentaire « Animateur médico-sport santé bien-être niveau 2 – Escalade après cancer du sein » est reconnue sur l’arrêté du 8 novembre 2018 relatif à la liste des certifications fédérales autorisant la dispensation d'activité physique adaptée prescrite par le médecin traitant à des patients atteints d'une affection de longue durée (ALD) et ne présentant pas de limitations fonctionnelles ou présentant des limitations fonctionnelles minimes.

Les fédérations sportives mentionnées ont la responsabilité de veiller à ce que seuls les encadrants certifiés soient habilités à intervenir auprès des patients atteints d'une affection de longue durée dans le cadre d'une prescription médicale, et seulement pour les pathologies ciblées dans le cadre de leurs certifications.

Site internet : http://www.ffme.fr

Description du sport : Escalade

Description de la pratique escalade en optique sport-santé
Il n’existe pas une mais des pratiques de l’escalade ce qui permet de choisir la forme la plus appropriée aux possibilités des pratiquants et aux objectifs poursuivis :

  • le bloc et le pan : pratique à des hauteurs limitées (entre 2 et 3 m) au-dessus d’épais tapis pour la réception, rendant ainsi inutile l’utilisation de cordes et limitant les freins émotionnels (peur du vide) :
  • le bloc, où le but du jeu est de réaliser de courts passages, avec des prises identifiées par une couleur ; le nombre de mouvements des passages est limité (8-12), induisant des efforts courts ;
  • le pan, se déroulant sur un support muni d’une grande densité de prises, où le but du jeu est de réaliser des circuits ou se déplacer en respectant des consignes de réalisation ; les déplacements peuvent varier de quelques mouvements à plusieurs dizaines de mouvements, donc des efforts de durée très variable.
  • les voies de difficulté en SAE (structures artificielles d'escalade) avec corde sur des itinéraires d’une dizaine de mètres où les conséquences d’une chute éventuelle sont réduites grâce à la mise en œuvre de techniques de sécurité spécifiques. En voie, le but est d’atteindre le sommet d’un itinéraire, identifié par une couleur de prises ; selon la hauteur, 30 à 50 mouvements peuvent être nécessaires, ce qui induit des efforts de quelques minutes.
  • les voies de difficulté en site naturel d’escalade (SNE) avec corde sur des itinéraires d’une à trois dizaines de mètres où la dimension « découverte nature  » et « progression » vient valoriser la perception d’une démarche vers la guérison.

L’escalade était souvent considérée comme un sport à risque, mais aujourd’hui l’évolution des techniques  et la sécurisation des sites en font une activité où les pratiquants évoluent en sécurité, notamment quand l’activité est initiée dans un club (apprentissage des techniques de base de sécurité).

Pourquoi avoir choisi l’escalade parmi les activités de la FFME pour offrir un programme sport-santé ?

  • son attractivité (beaucoup de succès, en particulier chez les femmes et chez les jeunes)
  • l’absence de limitation géographique (multiplicité des équipements notamment SAE) et non interférence saisonnière ou météorologique lors de la pratique en salle.
  • sa symbolique (surpassement de l’obstacle, relation de confiance entre partenaires (parade ou assurage).

L’escalade à la FFME est déjà très diversifiée en termes de publics touchés : sports scolaires, handi-escalade (jusqu’au niveau des compétitions internationales), baby-escalade, animations en zones prioritaires (Quartiers Politique de la Ville et Zone Rurale à Revitaliser). L’escalade combine des pratiques éducatives et des impacts sur la santé.

Presse - CGU - Données personnelles - Mentions légales - Contact webmaster