Basket-ball
Prévention secondaire et tertiaire

Mise à jour : 03 Avril 2020
Quel sport pour votre
patient ?

Prévention secondaire et tertiaire

La prévention secondaire vise à agir au tout début de la maladie afin d’en limiter l’évolution ou d’en faire disparaître les facteurs de risque. La prévention tertiaire consiste, lorsque la maladie est installée, à réduire l’aggravation, les complications, invalidités ou rechutes. Pour chacune des pathologies ciblées, la pratique de la discipline sportive concernée permet de répondre à plusieurs objectifs thérapeutiques décrits ci-dessous.

Cardiologie et angiologie

Artériopathies oblitérantes des membres inférieurs (AOMI)

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Pratique

Adaptation : Rotation dans les ateliers d’intensité modérée, reprenant les gestes et fondamentaux du basket : nombre restreint de séries (1 à 2) et nombre élevé de répétitions (10 à 12) ; travail intermittent en-dessous du seuil de la douleur

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
  • Augmentation du périmètre de marche (AOMI)
Pathologies cardiologiques et angiologiques
  • Diminution de la fréquence cardiaque de repos
  • Diminution des dépôts d'athérome dans les parois des vaisseaux
  • Diminution du risque cardiovasculaire et prévention des risques cardiovasculaires
  • Maintien de l'élasticité vasculaire
  • Réduction de la fatigue à l'effort

Coronaropathies

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
Pathologies cardiologiques et angiologiques
  • Amélioration de la récupération cardiaque à l'exercice
  • Diminution de la fréquence cardiaque de repos
  • Diminution de la pression artérielle de repos
  • Diminution du risque cardiovasculaire et prévention des risques cardiovasculaires
  • Réduction de la fatigue à l'effort
Pathologies pneumologiques
  • Diminution de la dyspnée à l'exercice

Hypertension artérielle

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées Info +

- Favoriser l’hydratation avant pendant et après l’effort (surtout si traitement diurétique et/ou vasodilatateur) ;- En cas de prise de bétabloquant, contrôle de l’intensité d’effort par la mesure de l’essoufflement.

Pratique

Durée : 60 minutes

Adaptation : Endurance, renforcement musculaire et contrôle de la respiration seront privilégiés. Intensité modérée.

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
Pathologies cardiologiques et angiologiques
  • Amélioration de la perfusion myocardique
  • Diminution de la fréquence cardiaque de repos
  • Diminution de la pression artérielle de repos
  • Diminution du risque cardiovasculaire et prévention des risques cardiovasculaires
  • Maintien de l'élasticité vasculaire
  • Réduction de la fatigue à l'effort
Pathologies pneumologiques
  • Diminution de la dyspnée à l'exercice

Insuffisance veineuse

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
Pathologies cardiologiques et angiologiques
  • Amélioration du retour veineux
  • Diminution du risque cardiovasculaire et prévention des risques cardiovasculaires
  • Réduction de la fatigue à l'effort

Troubles du rythme avec défibrillateur implantable

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
Pathologies cardiologiques et angiologiques
  • Amélioration de la récupération cardiaque à l'exercice
  • Diminution de la fréquence cardiaque de repos
  • Diminution du risque cardiovasculaire et prévention des risques cardiovasculaires
  • Réduction de la fatigue à l'effort
Pathologies pneumologiques
  • Diminution de la dyspnée à l'exercice

Troubles du rythme avec stimulateur cardiaque

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
Pathologies cardiologiques et angiologiques
  • Amélioration de la récupération cardiaque à l'exercice
  • Diminution du risque cardiovasculaire et prévention des risques cardiovasculaires
  • Réduction de la fatigue à l'effort
Pathologies pneumologiques
  • Diminution de la dyspnée à l'exercice

Métabolique

Diabète de type 2

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Prévention et gestion des hypoglycémies (diabète traité par médicaments hypoglycémiants)- auto-mesure de la glycémie (avant, toutes les heures au début ou en cas de pratique inhabituelle, à la fin et à distance)- surveillance des pieds systématique à la fin de chaque séance- l’éducateur recommandera à la personne diabétique d’apporter avec elle son appareil de mesure et des aliments de resucrage

Pratique

Durée : 30 minutes minimum

Adaptation : Les adaptations dépendent des traitements et du risque d’hypoglycémies induites

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
  • Augmentation du seuil de la douleur
Pathologies métaboliques
  • Amélioration de l'équilibre glycémique (DT2)
  • Amélioration de la composition corporelle
  • Amélioration du profil lipidique
  • Amélioration du profil tensionnel
  • Augmentation de l'endurance
  • Augmentation de la force musculaire
  • Diminution du risque de complications macroangiopathiques
  • Maintien de l'équilibre pondéral
  • Prévention de la reprise de poids
  • Réduction des complications micro-vasculaires et neuropathiques
  • Réduction du tour de taille

Obésité de l'adulte

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Pratique

Durée : 1 heure minimum

Adaptation : Renforcement musculaire, en particulier des membres inférieurs (pour soulager la contrainte articulaire). Intensité modérée. Courses droites, sans changements de direction.

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
Pathologies métaboliques
  • Amélioration de la composition corporelle
  • Augmentation de l'endurance
  • Augmentation de la force musculaire
  • Augmentation de la masse musculaire
  • Maintien de l'équilibre pondéral
  • Prévention de la reprise de poids
  • Prévention des complications cardio-métaboliques
  • Réduction du tour de taille
Pathologies pneumologiques
  • Amélioration de la capacité ventilatoire

Obésité de l'enfant

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
Pathologies métaboliques
  • Amélioration de la composition corporelle
  • Augmentation de l'endurance
  • Augmentation de la force musculaire
  • Augmentation de la masse musculaire
  • Maintien de l'équilibre pondéral
  • Prévention de la reprise de poids
  • Prévention des complications cardio-métaboliques
  • Réduction du tour de taille
Pathologies pneumologiques
  • Amélioration de la capacité ventilatoire

Surpoids de l'adulte

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Renforcement musculaire, en particulier des membres inférieurs (pour soulager la contrainte articulaire). Intensité modérée. Courses droites, sans changements de direction.

Pratique

Durée : 1 heure minimum

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
Pathologies métaboliques
  • Amélioration de la composition corporelle
  • Augmentation de l'endurance
  • Augmentation de la force musculaire
  • Maintien de l'équilibre pondéral
  • Prévention de la reprise de poids
  • Prévention des complications cardio-métaboliques
  • Réduction du tour de taille

Surpoids de l'enfant

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
Pathologies métaboliques
  • Amélioration de la composition corporelle
  • Augmentation de l'endurance
  • Augmentation de la force musculaire
  • Maintien de l'équilibre pondéral
  • Prévention de la reprise de poids
  • Prévention des complications cardio-métaboliques
  • Réduction du tour de taille

Neurologie

Accident vasculaire cérébral

Objectifs thérapeutiques
Pathologies neurologiques
  • Maintien de l'autonomie
  • Maintien des capacités cognitives
  • Maintien et amélioration de l'aptitude physique (force musculaire, capacité aérobie)
  • Maintien et amélioration des troubles de l'équilibre
  • Réduction du risque de récidive vasculaire

Maladie D'Alzheimer

Objectifs thérapeutiques
Pathologies neurologiques
  • Maintien de l'autonomie
  • Maintien des capacités cognitives
  • Maintien et amélioration de l'aptitude physique (force musculaire, capacité aérobie)
  • Maintien et amélioration des troubles de l'équilibre

Maladie de Parkinson

Objectifs thérapeutiques
Pathologies neurologiques
  • Maintien de l'autonomie
  • Maintien des capacités cognitives
  • Maintien et amélioration de l'aptitude physique (force musculaire, capacité aérobie)
  • Maintien et amélioration des troubles de l'équilibre

Sclérose en plaques

Objectifs thérapeutiques
Pathologies neurologiques
  • Maintien de l'autonomie
  • Maintien des capacités cognitives
  • Maintien et amélioration de l'aptitude physique (force musculaire, capacité aérobie)
  • Maintien et amélioration des troubles de l'équilibre

Oncologie et hématologie

La pratique d'une activité physique et sportive (APS) porte sur des patients stabilisés dont les effets iatrogènes des soins ne sont plus évolutifs et susceptibles de survenir en mettant le pratiquant en danger.Elle s’applique donc à des patients qui ont achevés leur chirurgie, irradiation et chimiothérapie depuis au moins 3 à 6 mois. Durant les soins et le post traitement précoce, la prise en charge ne peut se faire qu’en collaboration étroite avec les médecins en charge des soins anticancéreux dans des centres dédiés.La poursuite d’une hormonothérapie n’est pas un frein à la pratique de l’APS car tous effets iatrogènes sont influencés favorablement par l’APS.

Cancer colorectal

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Pratique

Durée : 40 à 60 minutes

Adaptation : Intensité modérée (après une période de progressivité pour permettre aux personnes de retrouver confiance en leurs capacités)

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
  • Réduction de la fatigue
Pathologies oncologiques et hématologiques
  • Amélioration du fonctionnement ostéo-musculaire
  • Limitation de la prise de poids
  • Réduction des douleurs iatrogènes
  • Réduction du risque de récidive de cancer traité
  • Réduction du risque de second cancer et de comorbidités
Pathologies psychiatriques
  • Amélioration de l'humeur

Cancer de la prostate

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Pratique

Rythme : 40 à 60 minutes

Adaptation : Intensité modérée (après une période de progressivité pour permettre aux personnes de retrouver confiance en leurs capacités)

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
  • Réduction de la fatigue
Pathologies oncologiques et hématologiques
  • Amélioration du fonctionnement ostéo-musculaire
  • Limitation de la prise de poids
  • Réduction des douleurs iatrogènes
  • Réduction du risque de récidive de cancer traité
  • Réduction du risque de second cancer et de comorbidités
Pathologies psychiatriques
  • Amélioration de l'humeur

Cancer du poumon

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Pratique

Durée : 40 à 60 minutes

Adaptation : Intensité modérée (après une période de progressivité pour permettre aux personnes de retrouver confiance en leurs capacités)

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
  • Réduction de la fatigue
Pathologies oncologiques et hématologiques
  • Amélioration du fonctionnement ostéo-musculaire
  • Limitation de la prise de poids
  • Réduction des douleurs iatrogènes
  • Réduction du risque de récidive de cancer traité
  • Réduction du risque de second cancer et de comorbidités
Pathologies psychiatriques
  • Amélioration de l'humeur

Cancer du sein

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Pratique

Rythme : 40 à 60 minutes

Adaptation : Intensité modérée (après une période de progressivité pour permettre aux personnes de retrouver confiance en leurs capacités)

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
  • Réduction de la fatigue
Pathologies oncologiques et hématologiques
  • Amélioration du fonctionnement ostéo-musculaire
  • Limitation de la prise de poids
  • Réduction des douleurs iatrogènes
  • Réduction du risque de récidive de cancer traité
  • Réduction du risque de second cancer et de comorbidités
Pathologies psychiatriques
  • Amélioration de l'humeur

Cancers hématologiques

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Pratique

Durée : 40 à 60 minutes

Adaptation : Intensité modérée (après une période de progressivité pour permettre aux personnes de retrouver confiance en leurs capacités)

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
  • Réduction de la fatigue
Pathologies oncologiques et hématologiques
  • Amélioration du fonctionnement ostéo-musculaire
  • Limitation de la prise de poids
  • Réduction des douleurs iatrogènes
  • Réduction du risque de récidive de cancer traité
  • Réduction du risque de second cancer et de comorbidités
Pathologies psychiatriques
  • Amélioration de l'humeur

Pneumologie

Apnée du sommeil

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Réduction de la fatigue
Pathologies pneumologiques
  • Amélioration des troubles du sommeil
  • Réduction de l'index apnées/hypopnées
  • Réduction de la fatigue et de la somnolence diurne

Asthme

- En cas de réaction à l’air froid et sec : réchauffer et humidifier l’air inspiré (écharpe) ; - Arrêter l’activité en cas de signes précurseurs de crise ; - Reprendre l’activité dès que les signes cliniques ont disparu

Pratique

Durée : 45 à 60 minutes

Adaptation : Activités d’endurance, travail musculaire et respiratoire. Intensité modérée

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
Pathologies pneumologiques
  • Diminution de la dyspnée à l'exercice
  • Diminution de la fréquence des exacerbations
  • Meilleur contrôle de la maladie

BPCO

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de la qualité de vie
Pathologies pneumologiques
  • Diminution de la dyspnée à l'exercice
  • Diminution de la fréquence des exacerbations
  • Meilleur contrôle de la maladie

Psychiatrie

Dépression

- Cadre structuré et récurrent, en intégrant de nouveaux éléments très progressivement ; - Susciter l’intérêt, par des jeux de coopération et individuels (pas de compétition) ; - Avoir des objectifs concrets et personnalisés pour mettre les participants en situation de réussite et augmenter les objectifs progressivement. Utiliser des phrases simples et positives ; - Instaurer une relation de confiance (même animateur, éviter les situations pouvant mettre en échec) ; - Présenter le déroulé de la séance dès le début et rétroaction (feedback) en fin de séance ; - Ne pas provoquer d’émotions fortes.

Pratique

Durée : Une heure (voire moins)

Adaptation : Activités cognitives, sensorimotrices, contrôle du corps, équilibre, interactivité. Intensité variable selon les publics

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Lutte contre l'isolement social
Pathologies psychiatriques
  • Amélioration des cognitions
  • Prévention des rechutes
  • Réduction des troubles de l'humeur et anxieux associés

Schizophrénie

- Cadre structuré et récurrent, en intégrant de nouveaux éléments très progressivement ; - Susciter l’intérêt, par des jeux de coopération et individuels (pas de compétition) ; - Avoir des objectifs concrets et personnalisés pour mettre les participants en situation de réussite et augmenter les objectifs progressivement. Utiliser des phrases simples et positives ; - Instaurer une relation de confiance (même animateur, éviter les situations pouvant mettre en échec) ; - Présenter le déroulé de la séance dès le début et rétroaction (feedback) en fin de séance ; - Ne pas provoquer d’émotions fortes.

Pratique

Durée : Une heure

Adaptation : Activités cognitives, sensorimotrices, contrôle du corps, équilibre, interactivité. Intensité variable selon les publics

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Lutte contre l'isolement social
Pathologies psychiatriques
  • Amélioration des cognitions
  • Prévention des rechutes
  • Réduction des troubles de l'humeur et anxieux associés

Rhumatologie

Arthrose

Pratique

Adaptation : Limiter les contraintes mécaniques et changements de direction

Objectifs thérapeutiques
Pathologies rhumatologiques
  • Amélioration de la mobilité articulaire
  • Antalgie

Discopathie

Objectifs thérapeutiques
Pathologies rhumatologiques

    Fibromyalgie

    Objectifs thérapeutiques
    Pathologies rhumatologiques
    • Amélioration de la mobilité articulaire
    • Antalgie
    • Diminution de l'intolérance musculaire à l'effort
    • Prévention des lombalgies
    Pathologies psychiatriques
    • Prévention des troubles anxieux et dépréssifs

    Lombalgie chronique

    Pratique

    Durée : 30 à 60 minutes

    Adaptation : Travail de proprioception et de renforcement musculaire (gainage de la ceinture abdomino-lombaire, muscles profonds du dos), étirements des ischio-jambiers, assouplissement des muscles fléchisseurs de la hanche. Intensité modérée, temps de récupération suffisant entre les exercices

    Objectifs thérapeutiques
    Toutes pathologies
    • Amélioration de l'autonomie
    • Maintien et récupération de la masse musculaire
    Pathologies rhumatologiques
    • Amélioration de la mobilité articulaire
    • Amélioration de la stabilité articulaire
    • Antalgie
    • Prévention des lombalgies
    Pathologies neurologiques
    • Maintien de l'équilibre

    Ostéoporose

    Pratique

    Adaptation : Renforcement musculaire (exercice en charge, contre résistance), travail de l’équilibre

    Objectifs thérapeutiques
    Toutes pathologies
    • Maintien et récupération de la masse musculaire
    Pathologies rhumatologiques
    • Prévention des fractures ostéoporotiques
    Pathologies neurologiques
    • Maintien de l'autonomie
    • Maintien de l'équilibre

    Polyarthrite rhumatoïde

    Objectifs thérapeutiques
    Toutes pathologies
    • Amélioration de la qualité de vie
    Pathologies rhumatologiques
    • Amélioration de la mobilité articulaire
    • Diminution de l'intolérance musculaire à l'effort

    Spondylarthrite

    Objectifs thérapeutiques
    Toutes pathologies
    • Amélioration de la qualité de vie
    Pathologies rhumatologiques
    • Amélioration de la mobilité articulaire
    • Diminution de l'intolérance musculaire à l'effort
    Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster