Cyclisme - Route et Piste
Risques et avis médical

Mise à jour : 02 Septembre 2020
Quel sport pour votre
patient ?

Risques et avis médical

Prévention des risques

  • Chutes
  • Collisions
  • Allergies
  • Pollution (route)

Précautions liées à l’environnement

  • éviter la pratique si > 30°C (le cas échéant) et éviter les heures chaudes l’été ;
  • éviter la pratique d’intensité élevée en cas de pic de pollution et de période chargée en aéro-allergènes ;
  • tenir compte du risque accru en cas de pratique extérieur par temps de gel ou neige ;
  • protection contre le froid et l’exposition solaire (le cas échéant).
  • hydratation (surtout par temps chaud et / ou si traitement diurétique) ;
  • alimentation régulière (lors des pratiques d’endurance) ;
  • port du casque et des gants obligatoire ;
  • pathologies avec risque de malaise (sports individuels de plein air) : éviter d’être seul sur le parcours et avoir un téléphone portable pour appel éventuel des secours.

Identification et respect des signes d’alerte obligeant l’arrêt de l’effort :

  • douleurs thoraciques ;
  • palpitations ;
  • malaise ;
  • hypoglycémie ;
  • fatigue inhabituelle ;
  • dyspnée inhabituelle ;
  • céphalées brutales ;
  • douleurs rachidiennes ;
  • choc délivré par le défibrillateur.

 

Avis médical Spécialisé préalable : OUI

  • Certificat médical d’absence de contre-indication (CACI) obligatoire, non spécifique, fréquence de renouvellement conforme à la réglementation, délivré par le médecin traitant (celui-ci sollicitera, si nécessaire, l’avis du médecin spécialiste).
  • Test d’effort à l’appréciation du médecin (et indispensable pour les pathologies cardio-respiratoires)
  • Exploration spécialisée préalable des facteurs de risque d’asthme (hyper réactivité bronchique, effort, allergies, pollution, température et humidité extérieure, pathologies associées)

L’avis du spécialiste est nécessaire :

  • Pour le diabète (de type 1 et 2) si le bilan annuel des complications dégénératives n’a pas été fait ou que les complications ne sont pas stabilisées (en particulier cardiaques et ophtalmologiques)
  • Pour toute pathologie cardio-vasculaire en dehors d’une HTA équilibrée par le traitement

Formulaire spécifique CACI : NON

Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster