eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Badminton
Informations générales

Mise à jour : 14 Novembre 2018
Quel sport pour votre
patient ?

Informations générales

Fédération française de badminton

Fédération unisport olympique individuelle proposant 2 disciplines (badminton et jeu de volant) et  plusieurs types d’activité (simple, double hommes, double dames, double mixte, rencontres par équipes, pratique pour personnes en situation de handicap physique, auditif ou mental, en lien avec les fédérations handisport et sport adapté)

Siège : 9-11, avenue Michelet 93583 Saint-Ouen cedex – (Tél : 01 49 45 07 07)

Quelques chiffres
- 180.000 licenciés (dont 60.000 compétiteurs et 1.800 > 60 ans)
- 1.800 clubs
- 250 éducateurs (DE, BE) et plusieurs centaines d’encadrants titulaires de diplômes fédéraux

Site internet : http://www.ffbad.org

Description du sport : Badminton

Le badminton est un sport de raquette qui oppose soit deux joueurs, soit deux paires, placés dans deux demi-terrains séparés par un filet. Les joueurs marquent des points en frappant un volant à l'aide d'une raquette pour le faire tomber dans le demi-terrain adverse. La discipline combine :

  • des déplacements sur toute l’aire de jeu (35 m² en simple, et 20 m² par joueur en double) sans contact direct avec l’adversaire ;
  • la frappe du volant (5 grammes) à l’aide d’une raquette (moins de 100 grammes), ne nécessitant au minimum qu’une force physique très modérée.

C’est un sport complet, toutes les masses musculaires étant sollicitées, ainsi que l’équilibre, les réflexes, la coordination spatio-temporelle, la tactique et la stratégie.

Le badminton peut être pratiqué, y compris en compétition, dans une plage d’aptitudes physiques très étendue, tout en restant dans tous les cas ludique et profitable à la santé. Son apprentissage initial est particulièrement facile, et le niveau de jeu nécessaire pour pouvoir profiter de son aspect ludique est atteint en quelques séances.

L’intrication fréquente entre la pratique compétitive et la pratique dite « loisir » permet à chacun de trouver une opposition (un camp vainqueur et un camp vaincu), facteur de motivation pour certains. Mais il est également possible (ce qui est intéressant pour les publics Sport-santé) que les échanges soient au contraire prolongés à volonté sans recherche de débordement de l’autre joueur (pratique du « duo » plutôt que du « duel »).

Au total, les aptitudes physiques et psychologiques nécessaires sont au minimum à peine plus élaborées que celles utilisées lors de la marche (vitesse, coordination), mais permettent de profiter de l’aspect éminemment ludique de cette activité.

Presse - CGU - Données personnelles - Mentions légales - Contact webmaster