eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Taïchi Chuan et Qi Gong
Informations générales

Mise à jour : 27 Janvier 2020
Quel sport pour votre
patient ?

Informations générales

Fédération des arts énergétiques et martiaux chinois

Fédération unisport non olympique individuelle. Elle comporte 3 familles de disciplines, qui peuvent être pratiquées individuellement, en groupe ou à deux :

▪   Taïchi Chuan : (art martial chinois interne à vocation douce)

▪   Qi Gong : (art énergétique chinois)

▪   Kung Fu : (art martial chinois externe à vocation rapide)

Siège : 27 rue Claude Decaen 75012 Paris (Tél : 01 40 26 95 42)

Quelques chiffres 

20.250 licenciés
705 clubs
2.400 enseignants formés aux diplômes fédéraux

Organisation sport-santé

Le Taïchi Chuan et le Qi Gong sont reconnus comme « approches thérapeutiques complémentaires non médicamenteuses » (Rapport de l’Académie de médecine de mars 2013).

Le comité sport-santé (12 membres de compétences variées, médicales, paramédicales, techniques, éthiques) est en lien avec les autres instances fédérales.

Le développement du sport-santé est l’objectif majeur de la fédération et ce, depuis 2011.

Ainsi la FAEMC développe des actions pilotes en milieu hospitalier sous contrôle médical (cancérologie, rhumatologie et cardiologie). Elle propose une charte d’engagement Sport Santé ainsi qu’un modèle de Convention pour accompagner les professeurs désirant s’impliquer dans le sport santé.

Pour valoriser ces expériences auprès du public, la FAEMC organise des séminaires et colloques : «Taïchi chuan et santé » en 2011, « Qi gong et neurosciences » en 2013, « Mouvement et neurosciences » en 2015, congrès pluridisciplinaire Sport Santé de La Rochelle et séminaire Sport Santé de Biarritz en 2019.

L’identité de la fédération est fondée sur la richesse de la culture traditionnelle chinoise et de ses expressions philosophiques majeures, ainsi que sur les valeurs éducatives des disciplines corporelles au service de l’épanouissement de l’être humain. Son développement s’appuie sur les attentes contemporaines : activité physique et sportive, bien-être et loisir, santé et accompagnement thérapeutique, liens sociaux, éducatifs, intergénérationnels et culturels.

Pour préserver la diversité de l’ensemble de ses disciplines, la Fédération travaille à de nouvelles orientations axées sur le partage d’expérience et le partenariat avec d’autres Fédérations poursuivant les mêmes orientations.

Le site internet comporte une page sport-santé (http://faemc.fr/content/sante-bien-etre) comprenant notamment des vidéos, une brochure de présentation des disciplines destinée aux établissements de santé et une présentation des expériences pilotes. Une base de données dédiée « Sport Santé » est en cours de réalisation.

Formation des éducateurs

La formation complémentaire « certificat santé AEMC » est reconnue sur l’arrêté du 8 novembre 2018 relatif à la liste des certifications fédérales autorisant la dispensation d'activité physique adaptée prescrite par le médecin traitant à des patients atteints d'une affection de longue durée (ALD) et ne présentant pas de limitations fonctionnelles ou présentant des limitations fonctionnelles minimes.

Les fédérations sportives mentionnées ont la responsabilité de veiller à ce que seuls les encadrants certifiés soient habilités à intervenir auprès des patients atteints d'une affection de longue durée dans le cadre d'une prescription médicale, et seulement pour les pathologies ciblées dans le cadre de leurs certifications.

La charte d’engagement « sport santé » a pour objectif de valoriser les initiatives en Sport Santé et Sport sur Ordonnance, d’améliorer leur référencement, de permettre aux professeurs d'accéder à des formations spécialisées et d’être suivi pour garantir des formations adaptées aux pathologies prises en charge.
En contrepartie, les professeurs signataires s’engagent à accueillir des pratiquants sur des créneaux dédiés d’activités physiques adaptées.

Site internet : http://faemc.fr/

Description du sport : Taïchi Chuan et Qi Gong

Le Taïchi Chuan et le Qi gong font appel à des socles techniques complémentaires : le mouvement, la respiration, l’attention au geste juste et adapté. Ce sont des pratiques d’intensité modérée caractérisées par des mouvements lents, doux et harmonieux. Certaines techniques travaillées à deux permettent d’augmenter l’intensité.

Le Taïchi Chuan et le Qi Gong sont désormais reconnus comme « approches thérapeutiques complémentaires » (Rapport de l’Académie de médecine de mars 2013). Par leurs expressions multiples, elles peuvent accompagner l’individu à chaque âge de sa vie : de l’enfance au 4ème âge.

Globalement la pratique fait appel aux aspects suivants :

  • la relaxation et la tonicité musculaire (approche physiologique, biomécanique),
  • le souffle (approche respiratoire),
  • l’attention/concentration (approche cognitive),
  • la sensation/visualisation (proprioception),
  • le travail dans l’espace (individuel, en groupe ou à deux)

Le Taïchi Chuan est un art martial « interne » dont la caractéristique majeure est le geste lent conduit en conscience, alternant relâchement et tonicité, concentration et vacuité, inspiration et expiration, intériorisation et expression, « Yin et Yang ». Il développe, l’équilibre, la souplesse, la coordination, l’usage optimal et mesuré de la psychomotricité dans l’esthétique et la justesse du geste, les capacités de concentration et de lâcher prise et la créativité.

Basé sur l’intelligence corporelle et le geste martial, il développe la conscience du mouvement en rapport à soi-même et à l’espace. Il aborde aussi des exercices éducatifs avec partenaire (poussée des mains ou «tuishou»), le maniement de l’épée, du sabre, du bâton, et de l’éventail, etc. Les autres disciplines internes sont le bagua zhang, le yiquan, le hsing i chuan.

Le Qi Gong et le Daoyin Fa proposent une approche dite « énergétique » car fondée sur les principes de l’énergétique chinoise, l’harmonisation du corps, du souffle et de l’esprit. Ces disciplines
font partie intégrante de la médecine chinoise traditionnelle. Issues d’une tradition plurimillénaire, leurs pratiques sont très variées : mouvements, postures, méditations, automassages, sons, visualisations, en position debout, assise ou couchée. Fruit d’une adaptation constante à la vie contemporaine, le qi gong est l’objet de nombreuses recherches scientifiques et reconnu par les organismes publics de santé.

Presse - CGU - Données personnelles - Mentions légales - Contact webmaster