eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Tir à l'arc
Prévention secondaire et tertiaire

Mise à jour : 05 Juin 2020
Quel sport pour votre
patient ?

Prévention secondaire et tertiaire

La prévention secondaire vise à agir au tout début de la maladie afin d’en limiter l’évolution ou d’en faire disparaître les facteurs de risque. La prévention tertiaire consiste, lorsque la maladie est installée, à réduire l’aggravation, les complications, invalidités ou rechutes. Pour chacune des pathologies ciblées, la pratique de la discipline sportive concernée permet de répondre à plusieurs objectifs thérapeutiques décrits ci-dessous.

Cardiologie et angiologie

Coronaropathies

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Après accord du cardiologue

Pratique

Adaptation : Reprise douce par le tir à l'arc et la marche inhérente à l'activité et en groupe Possibilité d'association dans le cadre de parcours avec d'autres activités telles que la marche.

Objectifs thérapeutiques
Pathologies cardiologiques et angiologiques
  • Réduction des facteurs de risques cardiovasculaires

Hypertension artérielle

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées Info +

Objectifs thérapeutiques
Pathologies cardiologiques et angiologiques
  • Diminution de la pression artérielle de repos
  • Maintien de l'élasticité vasculaire

Troubles du rythme avec stimulateur cardiaque

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Après accord du cardiologue

Gériatrie

Effets de l'avancée en âge

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Pratique

Rythme : 1 à 3 séances par semaine

Durée : 1h30

Adaptation : • Corps de séance (environ 45 minutes) : de 3 à 6 flèches par volée, à adapter aux capacités Des pauses régulières pourront être prévues. Les exercices pourront mettre l’accent sur l’équilibre (ex : stabilité pendant le tir, tir à partir de tapis en mousse), le calcul mental (comptage des points), la coopération et la convivialité (jeux individuels et/ou collectifs), …

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration de l'autonomie
  • Lutte contre l'isolement social
  • Maintien de l'autonomie
  • Maintien de la mémoire
Pathologies neurologiques
  • Maintien de l'équilibre
  • Maintien de la concentration

Métabolique

Diabète de type 2

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Prévention et gestion des hypoglycémies (diabète traité par médicaments hypoglycémiants) :- Auto-mesure de la glycémie (avant, toutes les heures au début ou en cas de pratique inhabituelle, à la fin et à distance)- Surveillance des pieds systématique à la fin de chaque séance- L'éducateur recommandera à la personne diabétique d’apporter avec elle son appareil de mesure et des aliments de resucrage

Pratique

Adaptation : Possibilité de prise de mesures, de tirer avec une pompe à insuline…

Objectifs thérapeutiques
Pathologies métaboliques
  • Amélioration de l'équilibre glycémique (DT2)
  • Amélioration de la composition corporelle
  • Maintien de l'équilibre pondéral
  • Prévention de la reprise de poids
  • Réduction du tour de taille

Obésité de l'adulte

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Un début en ne proposant que du tir à l’arc, puis compléter la pratique par des entraînements complémentaires (renforcement, cardio…) en mettant en avant l’intérêt pour la pratique spécifique.Négocier avec les personnes leur programme (évolutif), donner les moyens d'évaluation des progrès.

Pratique

Rythme : 2 à 3 séances par semaine

Durée : 1h45

Adaptation : • Echauffement et préparation physique (environ 25 minutes) : Activation cardio-respiratoire progressive à partir de la 3ème séance (marche de préférence en cas d’IMC > 30), puis augmentation progressive de l’intensité en utilisant des formes variées et ludiques, en musique. • Corps de séance (environ 1 h) : environ 60 flèches par volées de 3 à 6 flèches Tirs sur paille et sur cible, introduction progressive du travail de proprioception et de renforcement musculaire, puis de mini-parcours, en salle ou en extérieur. Exemple d’ateliers de proprioception et de renforcement : plutôt travail du bas du corps et de la ceinture abdo-lombaire, avec élastique et accessoires variés (permettant des franchissements, charges légères…). Ces ateliers peuvent être mis en place durant les allers-retours pour le retrait des flèches.

Objectifs thérapeutiques
Pathologies métaboliques
  • Amélioration de la composition corporelle
  • Maintien de l'équilibre pondéral
  • Prévention de la reprise de poids
  • Réduction du tour de taille

Surpoids de l'adulte

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Un début en ne proposant que du tir à l’arc, puis compléter la pratique par des entraînements complémentaires (renforcement, cardio…) en mettant en avant l’intérêt pour la pratique spécifique.

Pratique

Rythme : 2 à 3 séances par semaine

Durée : 1h45

Adaptation : • Echauffement et préparation physique (environ 25 minutes) : Activation cardio-respiratoire progressive à partir de la 3ème séance (marche de préférence en cas d’IMC > 30), puis augmentation progressive de l’intensité en utilisant des formes variées et ludiques, en musique. • Corps de séance (environ 1 h) : environ 60 flèches par volées de 3 à 6 flèches Tirs sur paille et sur cible, introduction progressive du travail de proprioception et de renforcement musculaire, puis de mini-parcours, en salle ou en extérieur. Exemple d’ateliers de proprioception et de renforcement : plutôt travail du bas du corps et de la ceinture abdo-lombaire, avec élastique et accessoires variés (permettant des franchissements, charges légères…). Ces ateliers peuvent être mis en place durant les allers-retours pour le retrait des flèches.

Objectifs thérapeutiques
Pathologies métaboliques
  • Amélioration de la composition corporelle
  • Maintien de l'équilibre pondéral
  • Prévention de la reprise de poids
  • Réduction du tour de taille

Neurologie

Troubles de l'équilibre

Travail spécifique sur la proprioception, sur équilibre / déséquilibre... pendant l'échauffement et l'entraînement

Pratique

Types de pratiques : Équilibre

Adaptation : Construire des exercices avec un environnement sécurisé

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Maintien de l'autonomie
Pathologies neurologiques
  • Maintien de l'équilibre

Oncologie et hématologie

La pratique d'une activité physique et sportive (APS) porte sur des patients stabilisés dont les effets iatrogènes des soins ne sont plus évolutifs et susceptibles de survenir en mettant le pratiquant en danger.Elle s’applique donc à des patients qui ont achevés leur chirurgie, irradiation et chimiothérapie depuis au moins 3 à 6 mois. Durant les soins et le post traitement précoce, la prise en charge ne peut se faire qu’en collaboration étroite avec les médecins en charge des soins anticancéreux dans des centres dédiés.La poursuite d’une hormonothérapie n’est pas un frein à la pratique de l’APS car tous effets iatrogènes sont influencés favorablement par l’APS.

Cancer colorectal

Cancer en rémission

Pratique

Rythme : Reprise douce par le tir à l'arc et la marche inhérente à l'activité et en groupe ; Possibilité d'association dans le cadre de parcours avec d'autres activités telles que la marche, la course, le vélo…

Adaptation : Accent mis sur la réadaptation progressive à l'effort, la connaissance de soi / de son corps, la socialisation…

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Réduction de la fatigue
Pathologies oncologiques et hématologiques
  • Réduction du risque de récidive de cancer traité

Cancer du sein sans chimiothérapie

Cancer en rémission

Pratique

Rythme : Reprise douce par le tir à l'arc et la marche inhérente à l'activité et en groupe ; Possibilité d'association dans le cadre de parcours avec d'autres activités telles que la marche, la course, le vélo…

Adaptation : - Protection bras d'arc entier (couvre l’intégralité du bras afin d’éviter les risques de frottements de la corde) si côté opéré. - Accent mis sur la réadaptation progressive à l'effort, la connaissance de soi / de son corps, la socialisation…

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Réduction de la fatigue
Pathologies oncologiques et hématologiques
  • Réduction du risque de récidive de cancer traité

Psychiatrie

Dépression

Pratique du tir à l'arc en groupe, techniques de relaxation…

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Lutte contre l'isolement social
Pathologies psychiatriques
  • Réduction des troubles de l'humeur

Rhumatologie

Ostéoporose

Pratique

Adaptation : Travail spécifique sur la proprioception pendant l'échauffement et l'entraînement

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Maintien de l'autonomie
Pathologies rhumatologiques
  • Prévention des fractures ostéoporotiques
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster