eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Judo, jujitsu, kendo et disciplines associées
Prévention secondaire et tertiaire

Mise à jour : 14 Novembre 2018
Quel sport pour votre
patient ?

Prévention secondaire et tertiaire

La prévention secondaire vise à agir au tout début de la maladie afin d’en limiter l’évolution ou d’en faire disparaître les facteurs de risque. La prévention tertiaire consiste, lorsque la maladie est installée, à réduire l’aggravation, les complications, invalidités ou rechutes. Pour chacune des pathologies ciblées, la pratique de la discipline sportive concernée permet de répondre à plusieurs objectifs thérapeutiques décrits ci-dessous.

Métabolique

Diabète de type 2

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Pratique

Rythme : 1 à 2 séances par semaine au minimum

Durée : 1 à 2 h

Adaptation : Cours non spécifique avec adaptation

Objectifs thérapeutiques
Pathologies métaboliques
  • Amélioration de l'équilibre glycémique (DT2)
  • Amélioration de la composition corporelle
  • Maintien de l'équilibre pondéral
  • Prévention de la reprise de poids
  • Réduction des complications micro-vasculaires et neuropathiques
  • Réduction du tour de taille

Surpoids de l'adulte

Niveau de sévérité : 1Public pouvant bénéficier d’une pratique d’APS de type ‘loisir’, ‘Sport Santé pour tous’, sans précaution particulière ou précautions limitées, 2Public pouvant bénéficier de programmes d’APS de type ‘Sport Santé pour public spécifique’ nécessitant certaines précautions particulières Info +

Pratique

Rythme : 1 à 2 séances par semaine au minimum

Durée : 1 à 2 h

Adaptation : Niveau 1 (cours non spécifique avec adaptation) et niveau 2 (cours spécifique)

Objectifs thérapeutiques
Pathologies métaboliques
  • Amélioration de la composition corporelle
  • Maintien de l'équilibre pondéral
  • Prévention de la reprise de poids
  • Réduction du tour de taille

Rhumatologie

Pathologies de l'appareil locomoteur

Taïso : prévention des lombalgies et des effets de l’arthrose

Pratique

Types de pratiques : Renforcement musculaire, Souplesse, Équilibre

Rythme : 1 à 2 séances par semaine au minimum

Durée : 1 à 2 h

Adaptation : École du dos du judo : renforcement du "caisson abdominal" et entretien des muscles para-vertébraux (gainage), prévention et lutte contre l'hypo extensibilité des muscles sous-pelviens (ischio-jambiers), renforcement musculaire des membres inférieurs (quadriceps…), éducation posturale et gestuelle ("le bon geste") avec des ports de charges adaptés en statique et de façon dynamique et répétée, apprentissage du contrôle de la lordose lombaire pour obtenir quand on le souhaite un parfait verrouillage en position indolore lors de situations à risques, etc.

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Maintien et récupération de la masse musculaire
Pathologies rhumatologiques
  • Amélioration de la mobilité articulaire
  • Prévention des lombalgies

Toutes pathologies

Pathologies neurodégénératives

Pratique

Types de pratiques : Renforcement musculaire, Souplesse, Équilibre

Rythme : 1 à 2 séances par semaine au minimum

Durée : 1 heure

Adaptation : Cours spécifiques adaptés

Objectifs thérapeutiques
Toutes pathologies
  • Amélioration du bien-être
  • Contrôle de la progression du handicap
  • Maintien de l'autonomie
  • Sécurisation posturale
Pathologies rhumatologiques
  • Amélioration des capacités locomotrices

Pathologies neuropsychiatriques

Amélioration des fonctions cognitives :• Cognitions froides (attention, concentration, mémoire et orientation temporo-spatiale), notamment au judo-jujitsu ;• Métacognitions (apprentissage et réalisation de tâches complexes, analyse et prise de décisions) ;• Sociales (capacités aux interactions sociales).

Pratique

Rythme : 1 à 2 séances par semaine au minimum

Durée : 1 à 2 h

Objectifs thérapeutiques
Pathologies psychiatriques
  • Amélioration de l'humeur
  • Amélioration des troubles anxieux
  • Canalisation de l'agressivité
  • Réduction des troubles de l'humeur
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster