eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Volley-ball
Risques et avis médical

Mise à jour : 14 Novembre 2018
Quel sport pour votre
patient ?

Risques et avis médical

Prévention des risques

  • Peu de risques spécifiques (entorses de cheville ou de genou, doigts), le volley-ball est moins traumatisant que la plupart des sports (pas de contact entre les adversaires).
  • Risque solaire, plaies des pieds (beach volley). Attention particulière en cas de neuropathie sensitive (complications du diabète et des obstructions artérielles) rappeler les consignes de prudence et inspecter ses pieds avant et après toute pratique.

Précautions liées à l’environnement

  • éviter la pratique si > 30°C ; température souhaitable : 16°C ; hydratation avant au cours et après la séance par de l’eau
  • éviter la pratique d’intensité élevée en cas de pic de pollution ;
  • protection contre l’exposition solaire (beach volley). Crème solaire à indice de protection élevée + casquette + lunette de soleil voir vêtement amples couvrant amples
  • hydratation (surtout par temps chaud et / ou si traitement diurétique). Hydratation par de l’eau sans nécessité de boisson particulières on suggère un sachet de tisane pour donner un gout agréable (menthe, citronnelle)

Précautions chez les patients diabétiques :

  • prévention et gestion des hypoglycémies (diabète traité par médicaments hypoglycémiants) :
  • auto-mesure de la glycémie (avant, toutes les heures au début ou en cas de pratique inhabituelle, à la fin et à distance)
  • surveillance des pieds systématique à la fin de chaque séance
  • l’éducateur recommandera à la personne diabétique d’apporter avec elle son appareil de mesure et des aliments de resucrage

Identification et respect des signes d’alerte obligeant l’arrêt de l’effort :

  • douleurs thoraciques ;
  • palpitations ;
  • malaise ;
  • hypoglycémie ;
  • fatigue inhabituelle ;
  • dyspnée inhabituelle ;
  • céphalées brutales ;
  • douleurs rachidiennes.

Avis médical Spécialisé préalable : OUI

Certificat médical d’absence de contre-indication (CMNCI) obligatoire, spécifique (senior+, voir annexe), fréquence de renouvellement conforme à la réglementation, délivré par le médecin traitant (celui-ci sollicitera, si nécessaire, l’avis du médecin spécialiste).

L’avis du spécialiste est nécessaire :

  • Pour le diabète (de type 1 et 2) si le bilan annuel des complications dégénératives n’a pas été fait ou que les complications ne sont pas stabilisées (en particulier cardiaques et ophtalmologiques)
  • Pour toute pathologie cardio-vasculaire en dehors d’une HTA équilibrée par le traitement

Formulaire spécifique CACI : OUI

Télécharger le formulaire spécifique : CACI Volley Senior

Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster