Le retard de croissance chez les enfants sportifs

Mis à jour : Jeudi 09 Décembre 2021

SOMMAIRE Patient

S’assurer que son enfant grandit harmonieusement est, à juste titre, une préoccupation habituelle des parents. Lorsqu’un enfant fait partie des plus petits de sa classe, ses parents s’inquiètent d’un éventuel retard de croissance et consultent un médecin pour ce motif. Heureusement, souvent, cette inquiétude légitime des parents ne se traduit pas par un diagnostic de retard de croissance justifiant une prise en charge médicale. Parfois, il suffit juste de laisser du temps au temps. Dans d’autres cas, des examens complémentaires sont nécessaires.
Comment le médecin s’assure-t-il que la croissance de l’enfant se déroule normalement et décide-t-il que l’enfant présente un retard de croissance avéré et que la situation justifie des examens plus poussés, voire un traitement spécifique ? Quelles sont les causes d’un retard de croissance ?

taille d'un enfant

Rappels sur la croissance des enfants

La croissance des enfants débute pendant la grossesse et continue jusqu’à la puberté. Au cours de la première année de vie, la croissance est rapide avec, en moyenne, un gain de taille de 24 cm. Ensuite la vitesse de croissance ralentit progressivement : en moyenne, 11 cm la 2e année, un peu plus de 8 cm la 3e, environ 7 cm la 4e, pour arriver à 4,5 cm par an vers 12 ans. Un peu avant la puberté, la vitesse de croissance ralentit puis augmente fortement. Chez les filles, cette croissance rapide débute avec l’apparition des signes de la puberté (ce qui se traduit par un gain de taille total moyen de 23 à 25 cm). Chez les garçons, cette croissance plus rapide démarre avec une année de retard sur les premiers signes de la puberté (le gain total moyen est de 25 à 28 cm).
Attention, toutes ces valeurs sont des moyennes et ne reflètent pas la réalité de tous les enfants.

Comment grandit un enfant ?

La croissance en termes de taille (dite « croissance staturale ») se produit au niveau des os longs (c’est-à-dire les os des membres). Ceux-ci grandissent tout au long de l’enfance et de l’adolescence. Cette croissance se fait au niveau des cartilages de croissance, situés aux extrémités de chaque os long, entre les têtes de l’os (les épiphyses) et la partie centrale de l’os. À la fin de l’adolescence, les cartilages de croissance disparaissent : la fusion des épiphyses avec la partie centrale des os signe la fin de la croissance.

Quels sont les éléments qui assurent la croissance des enfants ?

La croissance des enfants se fait sous l’action conjuguée de facteurs génétiques (donc, à un certain degré, de la taille des parents), de l’alimentation (en particulier la vitamine D et le calcium) et de certaines hormones qui sont :

  • les hormones thyroïdiennes ;
  • l’hormone de croissance, produite durant le sommeil par l’hypophyse (une glande située dans la partie inférieure du cerveau). L’hormone de croissance est transportée jusqu’au foie où elle stimule la synthèse d’une autre hormone, le facteur de croissance insulinosimilaire 1 (IGF-1, Insulin-like growth factor). C’est l’IGF-1 qui stimule les cartilages de croissance et donc la croissance des os.

Au moment de la puberté, les concentrations sanguines d’hormones sexuelles (testostérone, estradiol) augmentent et activent également la croissance des os en stimulant la production d’hormone de croissance.

Qu'est-ce que l'âge osseux ?

L’âge osseux reflète l’état de la maturation du squelette chez un enfant. Il est mesuré sur une radiographie du poignet et de la main gauche. Selon le degré d’ossification des os du poignet, et en les comparant à un atlas de radiographies de référence, un âge osseux est attribué à l’enfant. Si l’âge osseux est très inférieur à l’âge réel de l’enfant, le médecin a des raisons de suspecter un retard de croissance. Parfois, cet examen est également utilisé pour estimer l’âge des enfants dont la date de naissance est inconnue.

Néanmoins l’âge osseux est souvent difficile à interpréter chez un enfant et s’avère assez peu prédictif de la croissance à venir. Aujourd’hui, il est plutôt utilisé dans les essais cliniques où ses imperfections sont compensées par l’analyse statistique sur un grand nombre d’enfants.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster