Le cas des protéines

Mis à jour : Lundi 16 septembre 2019

Stockons-nous les protéines ?

Nos capacités de stockage des protéines sont extrêmement limitées. Le corps humain ne dispose pas d’une forme de réserve des protéines, comme le glycogène pour le sucre ou le tissu adipeux pour les acides gras. Si les acides aminés qui proviennent de la digestion des protéines ne sont pas utilisés immédiatement par notre organisme, ils sont transformés en glucose pour fournir de l’énergie.

Lorsque nos stocks de glycogène sont épuisés, comme lors d’un jeûne ou d’une activité physique prolongée, et si le tissu adipeux est peu développé, notre foie est capable de fabriquer du sucre à partir des acides aminés issus de la destruction des protéines des muscles. La musculature agit donc comme une sorte de réserve d’acides aminés. Cependant, un apport d’acides aminés supérieur aux besoins immédiats ne provoque pas une augmentation de la masse musculaire s’il n’est pas accompagné d’un entraînement physique intensif.

Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster