Les OGM sont-ils parmi nous ?

Mis à jour : Vendredi 13 septembre 2019

OGM : un développement à l'échelle mondiale

Selon l’Isaaa (International service for the acquisition of agri-biotech applications), les cultures OGM représentaient 7 % des surfaces cultivées dans le monde en 2006, atteignant 102 millions d’hectares dont plus de la moitié se situent aux États-Unis. Les cultures d’OGM sont représentées essentiellement par des champs de soja (40 millions d’hectares), de maïs, de coton et de colza. L’enjeu économique des OGM est considérable. La vente de végétaux transgéniques représente d’ores et déjà plus de 36,5 milliards d’euros sur le marché mondial.

Les OGM sont-ils produits en Europe ?

En Europe, seul le maïs MON 810 (une souche OGM) est autorisé à la culture commerciale. Pourtant, compte tenu des inconnues sur son innocuité, neuf pays de l’Union européenne (Allemagne, Autriche, France, Grèce, Hongrie, Italie, Irlande Luxembourg, Pologne) refusent de le cultiver sur leur territoire. Cependant, de nombreux OGM, soja ou maïs notamment, sont autorisés à l’importation, en particulier pour nourrir les animaux d'élevage. Il n’existe en Europe que quelques produits contenant des OGM et étiquetés comme tels (ketchup, sauce barbecue, huiles, confiseries, etc.). Rien n’oblige légalement les industriels à en faire mention sur les étiquettes et emballages lorsque le produit contient moins de 0,9 % d'OGM.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster