eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Doit-on manger bio ?

Mis à jour : Vendredi 13 septembre 2019

L'apparition des OGM et certaines affaires alimentaires graves comme celle de la vache folle ont poussé des consommateurs à s'orienter vers une alimentation plus contrôlée. L'agriculture biologique a su répondre à ces attentes et gagne chaque jour de plus en plus d'adeptes. Mais l'alimentation biologique est-elle vraiment plus saine ?

La réglementation bio

panier légumes bio

La réglementation bio impose certaines règles de production pour obtenir le label. Les fruits, les légumes et les céréales doivent être issus de semences sans OGM et cultivés sans pesticide ni engrais chimique. Les agriculteurs bio ont recours à des méthodes de production particulières : la rotation des cultures, le recyclage des matières organiques (le fumier est utilisé comme engrais), le respect des saisons, par exemple. Les produits bio d’origine animale tels que viandes, poissons, œufs ou lait proviennent d’élevages dans lesquels l’utilisation d’hormones de croissance et de farines végétales non bio est proscrite ; celle des antibiotiques y est limitée et les animaux y disposent d’espace pour vivre.

Les produits transformés tels que les yaourts ou les fromages sont constitués d'au moins 95 % d'ingrédients issus de l'agriculture biologique. Tous les micro-organismes qui entrent dans leur élaboration doivent être garantis sans OGM. De plus, un produit bio ne doit contenir ni produits chimiques, ni additifs alimentaires, ni même conservateurs. D'autres règles sont également imposées, comme la limitation des températures de fabrication pour ne pas altérer la qualité des produits ou l'obligation de stocker les produits dans des locaux aérés.

Le bio, c'est cher !

Aujourd’hui, la plupart des aliments sont disponibles avec le label bio, mais ils ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Le respect des bonnes pratiques agricoles a un coût que les agriculteurs répercutent sur les prix de vente de leurs produits. Ces prix élevés représentent un frein important à l’achat pour certains consommateurs.

Presse - CGU - Données personnelles - Mentions légales - Contact webmaster