Les allégations interdites

Mis à jour : Lundi 16 septembre 2019

Certaines allégations de santé sont-elles interdites par la loi ?

Certaines allégations de santé sont interdites par l’Union européenne : celles qui suggèrent que s’abstenir de consommer le produit en question pourrait être préjudiciable à la santé, celles faisant référence au rythme ou à l’importance d’une éventuelle perte de poids grâce au produit concerné, et celles qui se réclament d’un professionnel de santé en particulier.
De la même manière, sont interdites les allégations qui suggèrent qu’une alimentation équilibrée ne suffit pas à couvrir les besoins en nutriments ou celles qui peuvent créer des doutes quant à la qualité des autres denrées alimentaires.
Enfin, les allégations de santé sont interdites pour les boissons alcoolisées de plus de 1,2 % d’alcool en volume, sauf celles qui mentionnent une réduction de la teneur en alcool ou en calories, par exemple « bière allégée en alcool ».

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster